• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Foot : les matchs entre Rennes, Brest, EAG, Lorient... et Nantes seront bien des “derbys bretons”. Et ça va faire causer

Les stades de football de Rennes et Nantes, un seul drapeau / © MaxPPP
Les stades de football de Rennes et Nantes, un seul drapeau / © MaxPPP

Pour décupler l'animation de ces matchs déjà particuliers, les clubs pros de la région ont signé "une charte des derbys bretons". Brest, Rennes, Lorient, EAG sont de la partie, Nantes aussi. Ce qui en marge du débat sur le rattachement de la Loire-Atlantique à la Bretagne ne manque pas de sel    

Par Gilles Le Morvan

Depuis des lustres, la petite affaire sémantique dépassait le simple cadre du football. Comment baptiser les rencontres entre le FC Nantes d'un côté et le Stade rennais, En Avant de Guingamp, Le Stade Brestois ou le FC Lorient de l'autre ? 

Derby de l'Ouest ? Derby breton ? Derby tout court pour ne pas se mouiller ?  Pas besoin de la VAR pour comprendre que l'éternel et sensible débat sur la Bretagne à 4 ou 5 départements s'invitait sur le rectangle vert.  


Une initiative qui ne manque pas de sel 


Ce 25 juillet à Vannes, la question semble avoir été tranchée par les principaux intéressés eux-mêmes.

Aux côtés d’acteurs culturels comme Sonerion, ou économiques comme Produit en Bretagne, les clubs professionnels de la région évoluant en Ligue 1 ou Ligue 2 ont paraphé "une charte des derbys bretons"en s'engageant à faire de ces rencontres sportives de grands moments festifs portant haut les couleurs de la Bretagne.  

En bas de la feuille, les signatures des représentants des 4 clubs de la Bretagne administrative, Rennes, Brest, Lorient, Guingamp. Et le FC Nantes, le cousin qu'on disait éloigné. Les partisans d'une Bretagne à 5 sont évidemment ravis.      
 
 
 

Un protocole mis en place pour chaque derby breton 


A l'initiative du comité Bro Gozh et de la région Bretagne, les signataires de cette charte s'engagent à organiser pour chaque derby un protocole commun de grande ampleur et créer de véritables fêtes populaires.  

 - Présence sur la pelouse du stade concerné du plus grand drapeau breton du monde 

- Interprétation du Bro Gozh  avant le match avec présence des paroles sur les écrans et les feuilles de match 

- Présence d'un des bagadoù de la région du stade concerné, en partenariat avec Sonerion, fédération qui comptant 130 bagadoù et plus de 10 000 musiciens ;

- Attribution au club qui accueille de drapeaux bretons par le Conseil régional de Bretagne 
 

La charte a été signée à Vannes au Stade de la Rabine, là où le Rugby club de Vannes a déjà valorisé son ancrage breton avec un protocole d'avant-match aux accents Gwenn Ha Du, c'était l'exemple à suivre.  
 
Coup d'envoi des festivités le 30 août pour le premier derby de la saison au Moustoir, avec le match FC Lorient/ EA Guingamp.
FC Nantes/ Stade Rennais, ce sera le 25 septembre à la Beaujoire 

 

Sur le même sujet

Douarnenez, la plage du Ris interdite à la baignade

Les + Lus