Foot. Un nouveau terrain de jeu pour le Stade Brestois

Publié le

En discussion depuis plusieurs (dizaines) années, le projet de nouveau stade pour le club de foot brestois vient d'être officiellement présenté par la ville de Brest et les co-présidents du club, Gérard et Denis Le Saint. Le nouveau terrain de jeu du Stade Brestois sortira de terre à l'Espace Froutven à Guipavas en 2026.

La nouvelle version du futur stade de Brest a été présentée aux maires de la métropole brestoise et aux médias. L'infrastructure d'un budget de 85 millions d'euros, voulue par les co-présidents Le Saint et nécessaire du fait de la vétusté de Francis-Le Blé, se veut un écrin "raisonné et accueillant" pour un SB29 de Ligue 1.

L'ambition de respecter l'environnement adjacent

15 000 places dans la zone de Froutven à Guipavas sur un espace de 18 hectares, le nouveau stade se veut "un bateau rouge et blanc dans un océan de verdure". 

Denis et Gérard Le Saint, les co-présidents du Stade Brestois se disent "ambitieux mais raisonnables". Selon eux, "de nombreux stades sont surdimensionnés. Une erreur stratégique qui a pour conséquence de nuire à l’image des clubs et à leur rentabilité." 

Le maire de Brest et président de Brest Métropole, François Cuillandre abonde : "On a voulu un projet raisonné car on ne construit pas un énorme stade pour accueillir le PSG une fois par an."

Les porteurs du projet mettent en avant que ce nouveau projet remanié n'artificialisera que 18% des sols (contre 65% sur le projet de 2018).

"C'est la troisième mouture du projet. Celui-ci veut allier qualité et durabilité" explique l'architecte, François de la Serre.

Le projet précise également que 8000m² de panneaux photovoltaïques seront installés ainsi que 6 éoliennes (deux fois trois dans les virages). 

Une infrastructure pour le Stade Brestois, en dehors de Brest, à Guipavas

La zone du Froutven, croisement de divers axes, avait déjà été validée. Il faut dire que les 18 hectares de terrain prévus pour la construction de cette infrastructure se trouvent à proximité du tramway ainsi que des voies express en direction de Morlaix et Quimper.

"Ce qui a été imaginé est extraordinaire. C'est une belle entrée de ville" lance François Cuillandre lors de la conférence de presse.

Le futur stade sera aussi proche de l'aéroport de Brest-Guipavas et pas très loin de la gare de Brest. Mais surtout il se situera à 900 mètres de l'actuel centre d'entraînement du club. 

Un stade mais pas que ...

Ce stade aux couleurs du SB29 de Ligue 1 sera aussi un lieu de loisirs avec 2000m² destinés au e-sport et e-games.

Un escape game ainsi qu'une activité d'accro-mâts et tyrolienne seront également proposés aux visiteurs. "Il faut que cela soit le stade de tout le monde, et pas uniquement des footeux ; que tout le monde ait envie de venir s'y balader et s'y amuser" selon Denis Le Saint le co-président du club. 

Francis-Le Blé trop ancien, sera démoli

"Francis-Le Blé est malheureusement fatigué, usé, vieilli. Il ne correspond plus aux besoins du club et aux exigences de la Ligue 1. Il fallait passer à autre chose" reconnaît le maire. L'édile a par ailleurs précisé que Francis-Le Blé ne sera pas conservé.

Mais il faudra attendre la livraison du nouveau stade (dont le nom reste encore inconnu) prévue en 2026 avant que l'ancien repaire du SB29, qui fête cette année ses 100 ans, ne tire définitivement sa révérence.