Football, match nul Rennes/Lorient (1-1): Lorient "a plié mais pas rompu", salue l'entraîneur christophe Pélissier

Lorient a encore frappé: trois jours après son exploit face au PSG (3-2), la lanterne rouge de la semaine dernière a encore grappillé un point (1-1) à Rennes, qui voit à nouveau le peloton de tête s'éloigner.

 Rennes - Lorient . Championnat de France de football, Ligue 1, journée 23. Jérôme HERGAULT devance Brandon SOPPY
Rennes - Lorient . Championnat de France de football, Ligue 1, journée 23. Jérôme HERGAULT devance Brandon SOPPY © Mappp Philippe Renault

Ce sont les Rennais qui d'entrée de jeu, ont pris possession de la balle, avant de marquer dès le premier quart d'heure.
Héritant d'un ballon récupéré par Benjamin Bourigeaud, Eduardo Camavinga a tenté une frappe du droit, repoussée par le gardien Matthieu Dreyer mais bien suivie par Martin Terrier, qui n'a plus eu qu'à le pousser dans la cage vide. Le 3e but de la saison de l'ancien Lyonnais, dont déjà un à Lorient en décembre (1-0, 14e).

Aidés par un Camavinga intenable, les Rennais ont maintenu la pression, tout en manquant comme souvent de précision dans les derniers gestes. Ils auraient cependant pu alourdir la note avec une tête lobée de Bourigeaud (45e) ou un contre mené par Terrier.
 Arrivé face à Dreyer, il a préféré servir Jérémy Doku sur sa droite. Mais le jeune ailier belge, dont les supporters rennais attendent toujours le premier but sous son nouveau maillot, a tergiversé et laissé Jérémy Morel revenir bloquer son tir (59e).


Un final haletant mais match nul au coup de sifflet !


Après plusieurs avertissements pour la défense rennaise, les efforts des Merlus ont été récompensés sur un centre d'Andreaw Gravillon repris par Quentin Boisgard qui a trompé Alfred Gomis, de retour dans les cages rennaises, après plusieurs mois d'absence, d'une demi de volée en déséquilibre (1-1, 83e). De quoi offrir un final haletant, avec des occasions de part et d'autre, mais sans évolution du score.

 

"C'est un point mérité.On est allés le chercher dans nos temps faibles, où on cédait tout le temps et où là, on a plié mais pas rompu. Et les changements nous ont permis de donner un second souffle et d'aller chercher ce point. On a juste un petit regret à la fin où on a deux ou trois situations qui pouvaient nous permettre de l'emporter. On réalise une fin de match qui montre l'énergie physique et mentale de ce groupe. C'est un travail de longue haleine. Cette force collective se montre enfin.

Christophe Pélissier,entraîneur FC Lorient

 

On a fait un match insuffisant, notamment sur le plan technique, on a eu énormément de déchet. On avait pourtant bien entamé la rencontre, on voulait être très actifs à la perte du ballon et dans le contre-pressing. On a marqué de cette manière. On n'a pas réussi à s'installer chez eux. Les six points pris lors des deux derniers matches ont dû leur donner confiance. Nous c'est notre manque de qualité technique qui nous a fait reculer. Un manque de concentration? Un manque d'application ? Je ne sais pas, il va falloir qu'on trouve vite l'explication.On a quelque chose de très important à joueur sur cette fin de saison, il faudra montrer beaucoup plus de qualité que ça. Il y a beaucoup d'équipes qui convoitent notre 5e place".

Julien Stéphan, entraîneur de Rennes

Grâce à cette nouvelle performance, les Merlus s'extirpent provisoirement de la zone de relégation, tandis que Rennes reste bloqué à cinq points du quatuor de tête.
En attendant leur match en retard à Marseille, les Rennais devront se montrer plus tranchants en attaque lors de leur déplacement délicat à Lens samedi.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
football sport fc lorient ligue 1 stade rennais fc