Halloween : le nouvel an celtique en l'honneur du Dieu de la mort !

la citrouille sculptée : un incontournable des fêtes d'Halloween / © Anne Sophie Bost/Maxppp
la citrouille sculptée : un incontournable des fêtes d'Halloween / © Anne Sophie Bost/Maxppp

Halloween est au départ une fête celtique d'origine irlandaise : le nouvel an celtique ! Il y a près de 3000 ans, le calendrier celte ne se terminait pas le 31 décembre mais le 31 octobre. Cette dernière nuit de l'année , on y célébrait Samain, le dieu de la mort.

Par Catherine Jauneau

En octobre, les nuits se rallongent et la légende raconte que les fantômes en profitaient pour rendre visite aux vivants. Alors pour éviter que les fantômes ne viennent les hanter, les Celtes avaient quelques rituels dont celui de s'habiller avec des costumes terrifiants pour faire peur aux fantômes et de se réunir pour faire la fête le soir du 31 octobre. Ce sont les immigrés irlandais qui ont apporté avec eux la tradition d'Halloween aux Etats-Unis !


D'OÙ VIENT LE MOT "HALLOWEEN" ?


Avec l'arrivée du christianisme, les catholiques décidèrent à partir du IXème siècle de fêter la Toussaint ("tous les saints"), le 1er novembre.  Et si on regarde de plus près le mot anglais Halloween, c'est une sorte de raccourci de l'expression "All Hallows Eve", qui signifie "le soir de tous les saints", c'est-à-dire la veille de la Toussaint, le 31 octobre !
 
 

ET POURQUOI DES CITROUILLES ?


À l’origine, le symbole d’Halloween était... un navet ! Issu de la légende de Jack-o'-lantern (Jack à la lanterne, le personnage qui a inspiré l'Etrange Noël de Mr Jack !), condamné à errer éternellement dans l'obscurité entre l'enfer et le paradis en s'éclairant d'un tison posé dans un navet sculpté.  Aux états-Unis, le navet a progressivement été remplacé par la citrouille qui pousse en octobre et qui est bien plus facile à sculpter ! C'est donc la citrouille qui a donné sa couleur orange à la version actuelle d'Halloween. 

QUE SE PASSE-T-IL À HALLOWEEN ?


Aux Etats-Unis, Halloween se prépare pendant tous le mois d'octobre. C'est une fête aussi importante que peut l'être Noël chez nous ! Dès le début du mois d'octobre, on décore toute la maison aux couleurs d'Halloween et on a déjà réfléchi aux costumes que porteront tous les membres de la famille le soir du 31 octobre. Parmi les déguisements les plus populaires on trouve des déguisements de sorcières, de fantômes mais aussi d'autres monstrueux personnages. C'est un véritable concours d'horreur ! Mais les américains font également preuves d'originalité et c'est à celui qui sera le plus inventif. C'est évidemment le 31 octobre, jour d'Halloween que la fête bat son plein avec le "passage de l'Halloween". Ce sont les enfants déguisés qui vont de portes en portes pour réclamer des friandises. Ils crient "Trick or treat !", qui veut dire "des bonbons ou un mauvais tour !". 
 
 

HALLOWEEN EN FRANCE


Halloween ne se fête dans une moindre mesure en France. Mais, figurez-vous qu'en Bretagne, jusque dans les années 50, on creusait des lanternes dans des betteraves ou des rutabagas et on les plaçaient sur le bord de la route ou à l'entrée des fermes pour se faire peur. D'autres traditions similaires à Halloween existaient également dans le nord et l'est de la France : à la Saint Martin, le 11 novembre, les enfants creusaient également des betteraves et passaient de maison en maison pour récolter des bonbons en échange d'une chanson.
 

QUELQUES IDEES DE SORTIES

Dans le Morbihan

Honneur aux traditions celtes : Le centre de l'imaginaire Arthurien situé en forêt de Brocéliande au chateau de Comper à Concoret propose une semaine de la Samain avec des veillées contées et des légendes, des ateliers de potions de sorcières, le 31 octobre : une ballade nocturne autour de l'étang de Paimpont et un spectacle autour du procès de l'Ankou, le passeur d'âmes.

Ambiance garantie à la Maison de la chauve-souris à Kermascléden qui se pare des attributs d'Halloween avec ses huits salles réservées à l'observation de ces animaux de la nuit . Entrée gratuite aux enfants déguisés.

A Auray : Grand jeu Harry Potter à la médiathèque de 10H à 18H avec un décor à la manière de la célèbre école des sorciers de Poudlard puis soirée déguisée.

Dans les Côtes-d'Armor

L'association "Village Saint-Sauveur" de Dinan propose vin chaud, soupe de potimarons de 16h à 21 h le 31 octobre avec jeux pour enfants et atelier de création de citrouille-lanternes.

A Saint-Quay-Portrieux, parc Duchesse Anne : 6eme édition de la fête de Samain avec parade aux lanternes, diner embrasé et cérémonie du feu

En Ille-et-Vilaine

Les toussaints musicales rennaises: Au cimetière du Nord, c’est le «Duo Mayor & Herrou» qui offrira une musique sortie de la nuit des temps aux tonalités cristallines de la harpe ancienne , du violon et du bodhran.

légendes celtiques de Bretagne, d’Irlande et d’Ecosse viendront enchanter le cimetière de l’Est au son des harpe, violon, flûte, guitare et percussions accompagnant les voix du Quatuor Oedã.

A  Bazouges-la-Pérouze, la commune espère attirer près de 7000 amateurs de sensations fortes pour un jeudi démoniaque avec deux sentiers hantés à découvrir , des spectacles de rue etc...

Dans le Finistère

 Au départ de Botmeur : au coeur des paysages insolites des Monts d'Arrées et de ses croyances, chaussez-vos bottes pour 8 randonnées autour du thème d'halloween, du loup, etc. et une randonnée sous la lune "spécial Ankou"! sous la houlette de l'association Addes .

Au musée de Pont-Aven : murder party" spécial Halloween"
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus