• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

L'île d'Ouessant recherche des assistantes maternelles

La maison des assistantes maternelles à Ouessant / © Mairie de Ouessant
La maison des assistantes maternelles à Ouessant / © Mairie de Ouessant

Une maison des assistantes maternelles (Mam) a ouvert ses portes il y a deux ans sur l'île d'Ouessant. Deux assistantes maternelles vont partir à la retraite et pour l'instant personne pour les remplacer. La Mam ne voudrait pas fermer ses portes.

Par Emilie Colin

Comment assurer la pérennité de la maison des assistantes maternelles (Mam) de Ouessant ? C'est la question que se posent les habitants de l'île. La Mam se trouve dans les locaux rénovés de l'ancienne école privée de l'île. Ouverte il y a deux ans, en avril 2016, elle accueille sept enfants tous les jours (capacité de douze enfants), encadrés par trois assistantes maternelles. La municipalité a investit 30 000 euros dans ce projet qui répondait à une demande des familles. 

Elodie Le Lann, assistante maternelle elle-même et présidente de l'association Mam Noan Eusa, s'inquiète de l'avenir de la structure, alors que ses deux collègues partiront à la retraite en 2020.

La jeune femme aimerait anticiper ces futurs départs avec la venue d'une nouvelle assistante maternelle et pour pallier les naissances éventuelles en 2019.  Pour elle, la Mam représente de nombreux avantages : "quand on est en groupe, on a plus d'idées, si on a un souci particulier on peut en parler. Tout cela est moins facile lorsque l'on travaille seule à la maison" 
 
 
Pas facile de recruter lorsque l'on connaît les contraintes d'un emploi sur l'île. Le bateau arrive du continent à 11 h. Le dernier départ a lieu à 16 h 30. L'amplitude horaire n'est pas suffisante. Elodie Le Lann assure des gardes de 7 h 45 et parfois jusqu'à 20 h.  La prochaine assistante maternelle sera t-elle originaire de l'île ou devra-t-elle s'y établir ? La deuxième option paraît la plus adaptée pour Elodie qui ne voit qu'un seul argument pour convaincre "l'île est magnifique !" 

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Interview François Floret

Les + Lus