Basket. "On est fier, c'est du jamais vu", Fougères soulève sa 3e Coupe de France en 3 ans

Basket. Une troisième Coupe de France en trois ans pour Fougères. Intervenants : supporters, Florian Chapuy et Maxime Choplin, joueurs du PFB, Mathieu Lemercier, et Laurent Coudray, coach et pdt du PFB ©V.Chopin/C.Rousseau/FTV

C’est fait. Les Blues Brothers du Pays de Fougères Basket ont raflé leur 3e Coupe de France en 3 ans. Les Bretons se sont imposés à Bercy d’un petit point 77-76 face à Gravenchon. Pour le plus grand bonheur des quasi 2000 supporters qui avaient fait le voyage

Jamais une équipe n’avait réussi cet exploit, et les Fougerais l’ont fait.

À Bercy, les Blues Brothers du "Pays de Fougères Basket" ont raflé pour la 3e fois en 3 ans le Trophée Coupe de France, compétition réservée au monde amateur.

Face aux Normands de Gravenchon, les leaders bretons de Nationale 2 ont souffert avant de l’emporter 77-76.

"C'est du jamais vu en France, et c'est une immense fierté" a commenté le président du PFB Laurent Coudray.

Un petit point d'écart 

Mais que la victoire fut longue à se dessiner. 

"C'est vrai qu'on a eu du mal à rentrer dans le match", reconnaît le Fougerais Maxime Choplin.

"On était à 45 points encaissés à la mi-temps, ce n''est pas dans nos habitudes. Mais on a trouvé la force pour revenir. Et même si on ne gagne qu'avec un point d'avance, on prend, c'est génial "

durée de la vidéo : 00h00mn18s
Victoire en Coupe de France du Pays de Fougères Basket, la réaction du joueur Maxime Choplin ©V.Chopin/C.Rousseau/FTV

"Le match a été compliqué mais l’expérience a payé, souligne de son côté le coach Mathieu Lemercier. Celle des joueurs, du staff, mais notre force, c’est aussi ce club, très bien structuré, et porté par ses supporters. 1800 personnes qui font le déplacement pour nous encourager, même chez les pros, on ne voit pas ça".  

durée de la vidéo : 00h00mn28s
3e Coup de France en 3 ans pour le Pays de Fougères Basket, la réaction du coach Mathieu Lemercier ©V.Chopin/C.Rousseau/FTV

1.800 supporters à Paris

À lire aussi : On veut revivre cette soirée exceptionnelle

Partis de bon matin de Fougères, ce sont plus de 1800 supporters bretons qui avaient rejoint la capitale en car, en train, en voiture, avant de faire monter la température. Jusqu'à la délivrance.

Le PFB et ses supporters vont évidemment savourer cette troisième victoire consécutive. Mais la saison est loin d'être terminée. L'objectif premier reste le championnat. Et la montée en Nationale 1.