• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

[DIRECT] La cérémonie Prizioù 2019 : rendez-vous le vendredi 1er mars à 19h

Yann-Herle Gourves et Goulwena an Henaff présenteront la cérémonie des Prizioù 2019. / © Emmanuelle Margarita
Yann-Herle Gourves et Goulwena an Henaff présenteront la cérémonie des Prizioù 2019. / © Emmanuelle Margarita

La 22ème cérémonie des Prix de l'avenir de la langue bretonne se tiendra vendredi à 19h, dans la salle du Grand Logis de Bruz. Une émission spéciale ouverte au public qui sera également à suivre en direct sur notre site. 

Par Yowan Denis



Tous les ans, France 3 Bretagne et l'Office Public de la Langue Bretonne s'associent pour organiser la cérémonie des Prizioù. Ces prix récompensent les meilleures initiatives en langue bretonne de l'année précédente.

Cette année, la cérémonie se tient au Grand Logis à Bruz (35). Animée par la radieuse Goulwena an Henaff et le sémillant Yann-Herle Gourves, elle bénéficiera de l'appui musical du très rock'n'roll trio Ebel Elektrik. Une bien belle fête en perspective qui sera diffusée en direct ici même à partir de 19h, et le lendemain à 11 heures sur France 3 Bretagne en lieu et place de Bali Breizh.
 

Une communion autour de la langue bretonne ouverte au public. L'entrée, gratuite, se fera à partir de 18h15. Attention, pour les retardataires, les portes fermeront à 19h30. Pour s'inscrire et assister à la cérémonie, contactez le service communication de France 3 Bretagne au 02 99 01 78 68 ou bien par mail à : communication-ftv-bretagne@francetv.fr.

En tout, sept prix seront remis. Ils récompensent les associations, collectivités, entreprises et personnalités qui ont le plus oeuvré pour la langue bretonne en 2018.

La culture n'est pas oubliée, un prix venant aussi récompenser le meilleur roman, le meilleur disque chanté en breton et la meilleure oeuvre audiovisuelle sortis l'année dernière.

Le lauréat de chaque prix recevra une statuette réalisée par le graphiste et designer Owen Poho, et se verra remettre un chèque de 1500 euros. Mais ici, point de perdant, les deux autres nommés recevront eux un chèque de 500 euros.

Le jury, qui s'était réuni fin janvier pour désigner les trois lauréats de chaque catégorie, se retrouvera une dernière fois vendredi pour désigner les sept vainqueurs. Le suspense est encore total !
 
Les statuettes des Prizioù 2019, réalisées par le graphiste et designer Owen Poho. / © Yowan Denis
Les statuettes des Prizioù 2019, réalisées par le graphiste et designer Owen Poho. / © Yowan Denis


La liste des nommés par catégorie 


Catégorie association
  • Ti ar vro Gwengamp, an arvor hag an argoat. Le centre de loisirs en breton lancé en 2017 a déménagé dans les locaux de Ti ar Vro. Il offre des loisirs en breton aux enfants dès l’âge de quatre ans.
  • Daoulagad Breizh et Emglev bro Douarnenez. Le concours « Filmoù-chakod » (« Films de poche » en breton) propose à ceux qui le souhaitent de réaliser un court-métrage de cinq minutes maximum à l’aide d’un téléphone ou d’une caméra pouvant tenir dans la poche.
  • Radio Kerne. Alors qu’elle fête ses 20 ans, la radio va lancer une antenne nantaise 100% en breton, en avril.
 
Catégorie livre de fiction
  • « Galnys pe priz ar gwad », pièce en quatre actes de Yann-Fulub Dupuy (Ed. An Alarc’h Embannadurioù).
  • « Ouzh skleur an noz », roman de Jerom Olivry (Ed. Al Liamm).
  • « Distro Jarl eus ar brezel », roman de Goulc’han Kervella (Ed. Skol Vreizh).
 
Catégorie collectivité
  • Musée de l’ancienne abbaye de Landévennec, pour son exposition « La Bretagne au temps des rois » traduite en breton.
  • Mairie de Carhaix. Le livret de famille délivré par la mairie est désormais bilingue, toutes les écoles de la commune ont une filière bilingue, signalétique bilingue dans le centre d’interprétation archéologique virtuel, Vorgium.
  • Mairie de Rennes, pour le développement de la signalétique bilingue en ville et le soutien apporté à la création d’une crèche bilingue ainsi qu’à la relocalisation de l’association Skol an Emsav.

Catégorie audiovisuel
  • « Gwallzarvoud ar fisel // L’accident de M. Fisel », documentaire de Sébastien Le Guillou (26’, France 3 Breizh).
  • « Ar Pevarad Kerniel // Le quatuor à cornes », série animée de Benjamin Botella et Arnaud Demuynck (Vivement Lundi !).
  • « Zao ! », série documentaire de Perynn Bleunven et Mai Lincoln (Kalanna Production).

Catégorie entreprise
  • Lorcyber, entreprise de cybersécurité, a fait traduire son site et sa plaquette en breton.
  • Penn ar box, propose des kits de produits bretons via son site internet qui est désormais traduit en breton.
  • Fondation Crédit Agricole du Finistère. La Fondation a lancé un appel à projets visant à récompenser les initiatives finistériennes permettant le développement de la langue bretonne. Le budget global est de 50 000 euros.

Catégorie disque chanté en breton
  • « Kan ar bed », oeuvre collective (Bannoù-Heol).
  • « Mil Hent», de Denez (Coop Breizh).
  • « A-dreñv ar vrumenn », de Möhrkvlth (Asgard Hass).

Catégorie brittophone de l’année
  • Arno Elegoed, pour avoir porté le projet de livre-cd « Kan ar Bed » du début à la fin à travers sa maison d’édition Bannoù-Heol.
  • Ismael Morvan, président de l’association « Bak e Brezhoneg », qui permet de porter officiellement le combat des lycéens brittophones souhaitant passer toutes les épreuves du baccalauréat en breton.
  • Paskal Nignol, qui œuvre au développement du breton aux Champs Libres, à Rennes, à travers des visites guidées et des ateliers de discussion.

Sur le même sujet

Interview d'Aymeric Lesné

Les + Lus