• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Ille-et-Vilaine : deux radars automatiques incendiés

Le radar incendié à La Chapelle-Bouëxic / © T. Bréhier - France 3 Bretagne
Le radar incendié à La Chapelle-Bouëxic / © T. Bréhier - France 3 Bretagne

Deux radars automatiques ont été incendiés à une heure d'intervalle en Ille-et-Vilaine. Depuis le début de la semaine, plusieurs radars ont été pris pour cible dans la région. 

Par Emilie Colin

Les pompiers ont dû intervenir à une heure d'intervalle pour éteindre des incendies, sur des radars automatiques en Ille-et-Vilaine. La première intervention a eu lieu à 4 h 30 du matin ce 9 janvier à Bourg-des-Comptes sur la départementale 48. L'autre à 5 h 30 cette fois à la Chapelle-Bouëxic sur la D776.
 
Le radar incendié à Bourg-des-Comptes / © C. Carlier - France 3 Bretagne
Le radar incendié à Bourg-des-Comptes / © C. Carlier - France 3 Bretagne

Les feux ont été rapidement maîtrisés. Mardi, le radar tronçon sur la route entre Rennes et Saint-Malo, sur la route nationale 137 avait subi le même sort. 

Les radars sont pris pour cible depuis plusieurs mois, vandalisés ou incendiés. Plus de la moitié des 3 200 radars fixes installés au bord des routes de France auraient été rendus inopérants depuis le début du mouvement des "Gilets Jaunes".
 

Un délit 


Dégrader un radar est un délit puni d’une amende de 45 000 euros, pouvant aller jusqu’à 75 000 € (si le délit est commis en bande), à laquelle viennent s’ajouter les frais de remise en état de l’appareil. Recouvrir un radar de plastique ou d’un gilet jaune est également considéré comme un délit et est puni des mêmes peines.

 

Sur le même sujet

Match nul pour le Stade Rennais à Nice

Les + Lus