Les jeunes face aux Fake news : cinq conseils de base pour ne pas tomber dans un piège

L'éducation aux médias est un enjeu d'aujourd'hui pour la jeunesse. Très tôt, les juniors se retrouvent confrontés à de fausses informations sur internet, si bien qu’il devient aussi important d’aiguiser leur esprit critique que de leur apprendre à lire ou écrire !
Les jeunes face aux fake news
Les jeunes face aux fake news © Paolo Aguilar/EFE/Newscom/MaxPPP

Quand vous êtes sur les réseaux sociaux vous ne prenez pas toujours le temps de vérifier les infos que vous partagez. Or il peut y avoir du brouillage. Apprendre à débusquer les fake news est important. En outre, comment protéger les enfants de certaines doctrines, rumeurs et autres arnaques ou publicités déguisées.
 

Il semble fondamental de donner aux enfants des outils d’autodéfense intellectuelle avant qu’ils entrent au collège, car ils sont encore plus fragiles et manipulables à l’adolescence.
 Pour débusquer une fausse information, il faut tout d’abord savoir ce qu’est une véritable information. Il faut apprendre aux plus jeunes la différence entre information et publicité. La première sert à informer tandis que la seconde sert à vendre. Les enfants doivent aussi être conscients qu’il existe des contenus sponsorisés afin de ne pas tomber dans le panneau des youtubeurs payés pour vanter des marques et des produits. Cela les aidera à y voir plus clair.

On peut aussi les amener à se poser les questions de base du journaliste, la règle des 5 W, de l'anglais What, Who, Where, When, Why, soit en français : Quoi, Qui, Où, Quand, Pourquoi.
 Il est essentiel que les enfants fassent la différence entre les faits, qui constituent une réalité vérifiable et les opinions, qui sont des jugements portés sur les faits. Tandis que les journalistes professionnels doivent essayer de tendre vers le maximum d’objectivité, Internet et les réseaux sociaux permettent à tout un chacun de publier son avis sur n’importe quel sujet, en toute subjectivité. Et c’est là que les dérives peuvent arriver.
 Pour s'assurer de la véracité de l'information, il est d'important de multiplier et de croiser ses lectures. 
 

Attention, les photos peuvent être truquées grâce au cadrage ou à des outils comme Photoshop, tout comme les vidéos peuvent subir un montage trompeur.
 

Aiguiser l'esprit critique : la meilleure arme 


Laurence Postic, dans son magazine jeunesse Tic Tak revient sur les solutions offertes aux jeunes pour ne pas tomber dans les pièges des fake news avec le Databreizh. Elle nous emmène à Fougères au Lycée Jean-Baptiste Le Taillander et nous fait découvrir un jeune artiste musicien, Alexis Large propulsé grâce à internet.  


Ci-dessous le replay de votre " Tic Tak ", le mag actu des jeunes bretons


En somme, aiguiser l’esprit critique des plus jeunes reste la meilleure arme contre le dogmatisme.

Pour cela, dès le plus jeune âge, très tôt à l’école primaire, les enseignants font découvrir aux enfants la presse écrite et audiovisuelle, et leur enseignent les clés pour décrypter, distinguer et vérifier l’information. 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
éducation aux médias éducation société jeunesse famille