• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

JVC Kenwood veut fermer son usine d'autoradios à Janzé

JVC Kenwood veut fermer son usine d'autoradios à Janzé
57 personnes travaillent dans l’usine de Kenwood à Janzé pour fabriquer des autoradios GPS. Mais le marché ont évolué, ils sont désormais posés en série dans les automobiles. L’entreprise veut fermer l’usine. Les salariés sont inquiets. - Gilles le Morvan, Lionel Bonis

58 personnes travaillent dans l’usine de Kenwood à Janzé pour fabriquer des autoradios GPS. Mais le marché a évolué. Les appareils sont désormais posés en série dans les automobiles. L’entreprise veut fermer l’usine. Les salariés sont inquiets.

Par Stéphane Grammont

L’autoradio GPS était un produit-phare que les amateurs voulaient dans leur voiture. Avec leur large écran, ces appareils proposent une navigation facile à suivre. La radio est intégrée. On en voit dans de nombreuses voitures.

Ils sont aujourd’hui proposés en série. Le marché a évolué d’un client consommateur à une production dessinée à équiper directement l’automobile. Conséquence, JVC kenwood Electronics réorganise son groupe. L’audit interne indique « la nécessité de mettre fin à la production de l’usine ».

S’il n’y a pas de solution de reprise, les 58 emplois seront supprimés, une majorité de femmes. Un coup dur pour le pays de Janzé, qui compte « 940 demandeurs d’emploi de catégorie A, dont 55% de femmes » indiquent Hubert Paris, le maire de Janzé.

Sur le même sujet

Exposition War à la Courrouze

Les + Lus