• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Pacé : des voix s'élèvent contre le projet de centre commercial

Le projet de centre commercial à Pacé s'étalera sur 40 000 m2 / © France 3 Bretagne
Le projet de centre commercial à Pacé s'étalera sur 40 000 m2 / © France 3 Bretagne

Après cinq recours en justice, le Conseil d'État a levé le dernier obstacle qui s'opposait à la construction centre commercial "Open Sky" à Pacé. Mais le complexe de 40 000 mètres carrés est pointé du doigt par les écologistes qui dénoncent une perte de terres agricoles. Une pétition circule.

Par Valérie Chopin


C'est un projet de centre commercial qui fait beaucoup parler, depuis des années. 40 000 mètres carrés et 1 400 places de parking. La future zone commerciale de Pacé devrait sortir de terre pour 2020. 

Après cinq recours en justice, le Conseil d'État vient de donner son feu vert. Une décision qui réjouit Rennes Métropole, propriétaire des terrains, pour qui le projet est justifié notamment parce qu'il ne date pas d'hier : "Cela fait une dizaine d'années déjà qu'on a repéré qu'il n'y avait pas d'offre à l'ouest du pays rennais, explique André Crocq, Vice-Président Rennes Métropole à la planification urbaine. 

 
 

"Un projet inutile et néfaste"


Le centre commercial s'étendra sur dix hectares, le long de la Nationale 12. Objectif  : implanter 35 magasins et 5 restaurants mais pas de boutiques de meubles ni d'alimentaire afin de ne pas concurrencer les commerces déjà sur place. 

Les écologistes dénoncent un projet inutile et néfaste pour l'environnement. "C'est une aberration parce que l'on va consommer dix hectares de terres agricoles ! se révolte Loïc Le Hir, Porte-parole Europe-Écologie-Les Verts Rennes sud et ouest. 

Le maire de Pacé, lui, parle d'une obligation pour accueillir la population toujours croissante de sa commune. "Il y a un certain nombre de dispositions qui ont été prises, rassure Paul Kerdraon, Maire de Pacé. Notamment celle d'économiser l'espace et de placer l'essentiel des places de parking en souterrain."  950 places de stationnement seront donc enterrées, sous le futur centre commercial devrait créer plus de 300 emplois.
 

Une pétition contre le projet


Emballement climatique, épuisement des ressources, rupture irréversible d'équilibres biologiques vitaux... Les opposants à ce projet ne manquent pas d'arguments. S'appuyant sur les prévisions des scientifiques sont de plus en plus alarmantes, ils dénoncent les risques encourrus par "Open Sky".

"Mise en danger du commerce de proximité au profit de grandes enseignes et de promoteurs immobiliers, menace générée par ces grandes zones commerciales périphériques sur la vitalité des centres-villes, quartiers et bourgs environnants, les risques pour l’emploi existant..." Une pétition a déjà récolté sur internet plus de 2 500 signatures.

 

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Interview Emmanuel Rollin

Les + Lus

Les + Partagés