• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Alerte à la bombe sur un vol easyJet Lyon-Rennes, l'avion fait demi-tour

L'avion a été immobilisé à l'écart des pistes pour une reconnaissance des bagages par leurs propriétaires / © Image : Ange Constantin
L'avion a été immobilisé à l'écart des pistes pour une reconnaissance des bagages par leurs propriétaires / © Image : Ange Constantin

Un avion de la compagnie easyJet, parti de Lyon pour Rennes vendredi après-midi, a rebroussé chemin en vol après une alerte à la bombe, selon des sources concordantes.

Par K.V., T.P. et P. B.


"L'appareil a fait demi-tour à la suite d'un appel téléphonique anonyme", a-t-on indiqué à la gendarmerie des transports aériens. 

L'avion avait décollé de lyon à 15h04 et devait atterrir à 16h15 à Rennes. Après seulement 45 minutes de vol et alors qu'il survolait Clermont Ferrrand, l'avion a opéré une large boucle pour revenir à son point de départ. Il s'est reposé sur le tarmac lyonnais peu avant 16h00, a précisé une porte-parole de l'aéroport Saint Exupéry.
L'avion a fait demi-tour aux alentours de 15h30 à la hauteur de Clermont Ferrand / © Capture d'écran Airlive
L'avion a fait demi-tour aux alentours de 15h30 à la hauteur de Clermont Ferrand / © Capture d'écran Airlive

La compagnie aérienne explique que le commandant de bord du vol EZY4319 "a pris cette décision à titre de précaution uniquement". Elle précise que "l'avion a atterri en toute sécurité alors que les pompiers et la police étaient positionnés sur le tarmac comme le veut la procédure".

Les 159 occupants de l'appareil, équipage compris, ont dû débarquer pour reconnaître leurs bagages, qui ont été fouillés. L'incident a entraîné une interruption totale du trafic durant 40 minutes, le temps d'éloigner l'appareil d'easyJet.

Retrouvez une vidéo de l'avion sur le tarmac de l'aéroport Saint Exupéry dans cet article de nos confrères de France 3 Rhône-Alpes.

Dans un communiqué, la compagnie aérienne précise que "le vol prévu ce soir sera opéré par un avion et un équipage en provenance de Londres Luton. Bien que les autorités aient annoncé une levée de doute, l’équipage n’était pas en mesure d’effectuer le vol et aucun équipage de remplacement n’était disponible".
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Christophe, agriculteur Gilet jaune

Les + Lus

Les + Partagés