Analyse politique : qui sera le prochain maire de Rennes ?

Daniel Delaveau jette l'éponge pour 2014. Il aura donc été un maire de transition coincé entre l'ombre pesante de son prédécesseur Edmond Hervé, et les ambitions très tôt affichées des jeunes prétendants.

les possibles successeurs à gauche de Daniel Delaveau
les possibles successeurs à gauche de Daniel Delaveau © Antoinette Grall
Une simple lettre aux militants pour expliquer qu'il ne souhaite pas continuer l'aventure municipale. Jusqu'au bout Daniel Delaveau a été une sorte d'anti-héros de la vie politique rennaise. Edmond Hervé l'avait désigné comme son successeur mais jamais l'ancien maire de Saint-Jacques de la Lande n'aura pu asseoir sa légitimité. Homme de dossier, spécialiste des transports, Président de l'Association des Agglomérations, certes, mais pas du genre à entretenir une carrière nationale et une postérité.

Une chose est sûre en annonçant 15 mois avant l'échéance électorale sa retraite politique, Daniel Delaveau fragilise son autorité jusqu'à la fin de son mandat.. Il ouvre aussi la cage aux fauves. A moins de faire émerger rapidement un(e) candidat(e) naturel(le). C'est le souhait que formule Daniel Delaveau dans un entretien qu'il nous a accordé. Les militants vont devoir trancher début 2013.

Le PS pourrait ne pas faire l'économie d'une primaire et empêcher de possibles divisions malvenues en période pré-electorale.

durée de la vidéo: 02 min 43
L'interview de Thomas Frinault

La mare aux crocodiles

Alors que l'on interrogeait sur sa succession, le général De Gaulle répondait :" ce n'est pas le vide politique que je crains mais plutôt le trop plein ". Ce constat peut s'appliquer aujourd'hui à Rennes pour la majorité municipale. La capitale bretonne est un bastion socialiste.
Les 60 % obtenus au deuxième tour en 2008 ont aiguisé les appétits, ceux d'une nouvelle génération d'élus née à l'ombre d'Edmond Hervé.

Daniel Delaveau ayant été finalement  un maire de transition, leur tour est arrivé.


Les favoris:

Nathalie Appéré 

Ancienne 1ère adjointe, élue députée en juin dernier et secrétaire nationale du PS, Elle a longtemps été considérée comme un maire-bis. c'est la femme politique bretonne qui monte. Grande favorite, mais cumul des mandats oblige, elle devra sacrifier son siège de parlementaire pour succéder à Daniel Delaveau. Le jeu en vaut-il la chandelle.

Emmanuel Couet

Le maire de St Jacques de la Lande et nouveau patron de la puissante Féderation PS d'Ille-et-Vilaine hésite entre briguer la mairie de Rennes, et la présidence de Rennes Metropole, Mais il n'abattra pas ses cartes tout de suite. Il vient qu'il ne serait pas candidat à Rennes... pour l'instant. Il se contente d'organiser la désignation d'une tête de liste par les militants début 2013. l'instant;

Les outsiders

Gaëlle Andro

C'est l'actuelle 1ère adjointe depuis l'élection de Nathalie Apperé à l'Assemblée Nationale. Elle préside le groupe PS au conseil général d'Ille-et-Vilaine. Elle est considéré comme compétente et efficace,
peut être trop discrète, et surtout un peu jeune (dans la fonction) pour succéder à Daniel Delaveau.

Frédéric Bourcier
Adjoint à l'urbanisme, conseiller général,  et surtout ancien patron de la fédération du PS en Ille-et-Vilaine. Il ne fait pas l'unanimité au sein de la famille socialiste.

Marc Hervé
Conseiller municipal, conseiller général, c'est l'étoile montante du PS  rennais. Mais il porte un double handicap: sa jeunesse ( 31 ans en 2014) et... son nom. Il est le fils d'Edmond Hervé.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
politique
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter