Attaque à Marseille : "Sentinelle doit être en situation de répondre à la menace terroriste" (Parly)

Alors que la ministre des Armées se trouvait à Bruz près de Rennes dans le cadre du mois de la cybersécurité, Florence Parly a tenu à rappeler l'utilité et le bien fondé de l'opération Sentinelle.

le site de la Direction générale de l’armement (DGA) Maîtrise de l’information, situé à Bruz (Ille-et-Villaine)
le site de la Direction générale de l’armement (DGA) Maîtrise de l’information, situé à Bruz (Ille-et-Villaine) © France 3 Bretagne - S. Breton
Dès dimanche soir, après le drame, la ministre des Armées Florence Parly a salué dans un communiqué le professionnalisme des militaires qui ont abattu l'agresseur de la gare Saint-Charles à Marseille. Cet homme avait tué dans la journée deux jeunes femmes à coups de couteau sur le parvis de la gare, aux cris de "Allah Akbar", avant d'être abattu par des militaires.

En visite ce lundi à Bruz (Ille-et-Vilaine) sur le site de la Direction générale de l’armement (DGA) Maîtrise de l’information pour lancer le mois européen de la cybersécurité, la ministre a tenu une nouvelle fois à souligner l'efficacité de la contribution de l'opération Sentinelle à la sécurité des Français. Une intervention alors que certaines voix s'élèvent encore sur l'efficacité de l'opération Sentinelle

Pour la ministre, "le choix a été fait le choix de maintenir les effectifs du dispositif mais de changer les modes opératoires pour que Sentinelle soit toujours là au bon moment et au bon endroit ... comme hier malheureusement".

durée de la vidéo: 00 min 35
Florence Parly, ministre des Armées, sur le bien-fondé de Sentinelle

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
terrorisme faits divers armée société sécurité politique
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter