Avertissement pour 11 policiers à la suite d'une action devant le domicile de la maire de Rennes

Onze policiers, qui avaient mené une action devant le domicile de la maire de Rennes en décembre dernier ont reçu un avertissement, selon le Service d'information et de communication de la police nationale (Sicop).

Hôtel de ville de Rennes, janvier 2021
Hôtel de ville de Rennes, janvier 2021 © FTV / Bruno Van Wassenhove

 Onze policiers, des chefs de bord, se sont vu notifier un avertissement après des enquêtes administratives selon le Service d'information et de communication de la police nationale (Sicop). 

Le 18 décembre, la maire PS de Rennes, Nathalie Appéré, avait dénoncé des "méthodes d'intimidation" après une action de policiers venus demander dans la nuit devant son domicile une amélioration de leurs conditions de travail.

   "Ces méthodes d'intimidation ne sont pas admissibles dans une démocratie", avait estimé Mme Appéré, rappelant que la police nationale et ses agents étaient "une
force au service de l'ordre républicain.
"

 Après cette action, le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, avait demandé un rapport au DGPN (directeur général de la police nationale) et "que des sanctions
soient prises
", selon son entourage.

D'après le site internet service-public.fr, l'avertissement est la sanction disciplinaire la plus basse possible pour un fonctionnaire titulaire et n'est pas inscrite au dossier de l'agent. 
   

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
police justice société