Bertrand Rault, ancien délégué régional de France 3 Bretagne, est décédé

Bertrand Rault, ancien délégué régional aux antennes de France 3 Bretagne, est décédé ce dimanche à son domicile à Saint-Brieuc. Amoureux de son métier, ceux qui l'ont côtoyé ne pourront l'oublier. L'équipe de France 3 Bretagne présente ses condoléances à sa famille.

 

Bertrand Rault, ancien délégué régional de France 3 Bretagne, est décédé hier à son domicile. Il avait 52 ans. Toute l'équipe de France 3 Bretagne salue la mémoire d'un passionné de télévision.
Bertrand Rault, ancien délégué régional de France 3 Bretagne, est décédé hier à son domicile. Il avait 52 ans. Toute l'équipe de France 3 Bretagne salue la mémoire d'un passionné de télévision. © Franck Levey

L'actu, l'actu, l'actu, il était comme ça Bertrand. Déjà étudiant à Rennes, il avait l'actu dans le sang. Cette envie sans limite nourissait son désir de devenir journaliste. Et il le deviendra. Il était comme cela Bertrand, sans limite.

Son parcours au sein de France Télévisions

Originaire de Loudéac, il commence comme remplaçant en 1991 à FR3 Iroise à Brest. Deux ans plus tard, il est titularisé et rejoint le bureau de France 3 à Saint-Brieuc, et présente le journal de France 3 Bretagne. En 1996, il quitte la Bretagne pour Nantes où il restera deux ans. 

En 1998, Bertrand devient rédacteur en chef adjoint à Limoges. C'est là que Maxime Guégnard, aujourd'hui rédacteur en chef adjoint à France 3 Bretagne, le rencontre pour la première fois :

Son énergie était communicative et vous rendait capable d’oser. C’est lui qui m’a donné mon tout premier contrat. Il ne me connaissait pas mais, au téléphone, son ton enthousiaste m’avait frappé : « Si tu es motivé, on t’attend ! »

Maxime se souvient aussi comment Bertrand Rault lui avait consacré du temps, à lui jeune débutant, pour peaufiner son CV. "Comme ça, juste pour m'aider car je n'avais pas les codes. Aujourd’hui, je trouve ce geste très généreux."

Cap au Nord

Après le Limousin, cap plus au Nord pour un poste de rédacteur en chef à Amiens dans la Somme. A l'époque Stéphanie Labrousse et Isabelle Rettig travaillent également à France 3 Picardie. Aujourd'hui toutes deux travaillent à la rédaction de Rennes.

Isabelle se souvient : "Quand il voulait quelque chose, il ne lâchait pas. En avril 2001, lors des inondations d'Abbeville dans la Somme, il voulait des émissions en direct à 20h30."

A l'époque, céder des créneaux de prime time aux régions n'est pas dans les moeurs de la direction centrale de France Télévisions. Mais Bertrand se montre tenace : "On a présenté ensemble cette émission les pieds dans l'eau et dans le noir," raconte Isabelle Rettig.

"En pensant à lui, je revois le jeune chef  bouillonnant et passionné, se rappelle Stéphanie Labrousse, aujourd'hui présentatrice du journal de France 3 Bretagne. J'aimais sa fougue, sa passion du métier. C'était un énorme bosseur qui avait faim de débats et de confrontations. Je suis triste d'avoir perdu un tel confrère et je pense à sa famille."

Puis ce sera Lille avant une parenthèse. Il quitte France 3 quelques années pour Nantes 7, la télé locale de Nantes. En 2007, il réintègre France 3 Pays de Loire en tant que rédacteur en chef.

Retour dans sa Bretagne natale et toujours la même fougue

Trois ans plus tard, le voilà à Rennes. Une nouvelle étape dans sa carrière puisqu'il occupe désormais le poste de délégué régional aux antennes.

Anthony Masteau, aujourd’hui rédacteur en chef de France 3 Bretagne, présentait le journal en 2011, lors de la tempête Joachim :

A 10h30, alors que je travaillais sur le journal de midi, il passe à mon bureau et me propose d’organiser une édition spéciale à 13h sur toutes les antennes de la façade Ouest.

Une fois de plus son énergie communicative opère. L’édition spéciale aura bien lieu deux heures et demies plus tard. "Tout le monde était très fier. Tout ça a été possible uniquement grâce à la volonté de Bertrand, qui savait nous emmener avec lui. C’est un très beau souvenir pour moi."

 

A Rennes, il co-pilote un changement technique d'envergure : l'informatisation du système d'échange des images et des sons, une révolution pour la télé régionale.

Côté éditorial, il coordonne des opérations spéciales et des émissions nationales pour France Télévisions comme Les Tonnerres de Brest en 2012, les départs du Vendée Globe, de la Route du Rhum, l'opération Marée du Siècle, réunissant simultanément neuf stations régionales du réseau France 3.

 

Bertrand Rault (à droite) lors d'une émission spéciale à l'occasion de la Route du Rhum 2014.
Bertrand Rault (à droite) lors d'une émission spéciale à l'occasion de la Route du Rhum 2014. © Benoît Thibaut

En 2016, départ de France 3

En 2016, il quitte France 3 et décide de créer une société d'accompagnement de chefs d'entreprises. 

Bertrand avait 52 ans, il est mort ce dimanche à son domicile de Saint-Brieuc.

La rédaction de France 3 Bretagne présente ses plus sincères condoléances à sa famille.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
france 3 économie médias télévision décès faits divers
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter