• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Coupe de France: “On va souffrir mais je veux donner de la fierté”, selon Olivier Létang [INTERVIEW]

Olivier Létang, président exécutif du Stade Rennais, invité sur France 3 Bretagne / © France 3 Bretagne
Olivier Létang, président exécutif du Stade Rennais, invité sur France 3 Bretagne / © France 3 Bretagne

A deux jours de la finale de Coupe de France de Football qui opposera Rennes au PSG, tenant du titre, le président exécutif du Stade Rennais était invité dans le JT de France 3 Bretagne. 

Par Hélène Pédech

Invité du journal télévisé 19/20 de France 3 Bretagne, Olivier Létang, président exécutif du Stade Rennais, nous a livré son sentiment à 48 heures de la finale qui verra son équipe affronter le Paris-Saint-Germain samedi soir au Stade de France à partir de 21 heures.

 

Ligue 1: "Déçu mais pas inquiet"



Après la série de six matches sans victoire et notamment la défaite du Stade rennais face à Dijon, le week-end dernier, en championnat de ligue 1, Olivier Létang a d'abord expliqué qu'il n'était "pas inquiet mais déçu. [...] Il fallait absolument qu'on change de mentalité parce qu'on a une saison à terminer au delà de la finale de la Coupe de France."

 

"Si on fait le déplacement, c'est quon considère qu'on a une chance"



"Tout le monde a envie de jouer une finale comme celle-là.[...] On y va dans la peau du challenger compte tenu des forces en présence mais si on fait le déplacement, c'est qu'on considère qu'on a quelque chance de remporter ce trophée."

"Ce que je veux, c'est que notre club, notre équipe joue cette finale", a martelé le président. "L'objectif, c'est d'aller donner beaucoup de fierté, de plaisir à nos supporters. J'insiste sur le fait de jouer ce match,  de vivre l'évènement et d'occulter le contexte du Stade de France."


Un contexte différent d'il y a 10 ans



Pour Olivier Létang, déjà présent au Stade de France en 2009 lors de la finale Rennes - Guingamp, nous avions vécu "une grande fête de la Bretagne. Rennes était alors grand favori. Guingamp évoluait en ligue 2 à l'époque. Là, on va rencontrer un club dont les moyens sont totalement différents, dont l'effectif nous est supérieur. [...] Mais notre équipe a sû montrer que nous étions capables de rivaliser avec des adversaires de très haut niveau."


"On va souffrir"



Réaliste, Olivier Létang prédit une rencontre difficile: "On va souffrir, il y a une férocité mais l'objectif, encore une fois, c'est d'être très performant sur cette finale".

Ecoutez l'intégralité de l'interview d'Olivier Létang.
 

 

A lire aussi

Sur le même sujet

"On veut vivre dignement de notre travail"

Les + Lus