• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Avant la finale de la Coupe de France depuis Paris : une soif de victoire pour les supporters rennais

Les supporters rennais à l'arrivée du train spécial en gare Montparnasse à Paris / © France 3 Bretagne - T. Peigné
Les supporters rennais à l'arrivée du train spécial en gare Montparnasse à Paris / © France 3 Bretagne - T. Peigné

Avant la finale de la coupe de France ce samedi qui opposera Rennes au Paris Saint-Germain à 21h au Stade de France, l'ambiance monte chez les fans du Stade Rennais. 80 bus et un TGV spécial ont embarqué des supporters optimistes pour la capitale. Une soif de victoire communicative.

Par SG / TP / HP

Depuis les tribunes

Les gradins Rouge et Noir n'en finissent pas de sauter et de chanter, en attendant le début du match, à 21 h, au Stade de France.


Devant le Stade de France

Les supporters du Stade Rennais ont arpenté les rues de la capitale par petits groupes, avant de se retrouver devant le Stade de France, à 18 h.
 

Tout sourire, un supporter de longue date raconte son amour pour le club breton : "Le Stade Rennais a franchi un pallier, on y croit beaucoup ce soir, on est venu en famille, on est très contents d'être là !"


À la gare Montparnasse

En début d'après-midi, le train spécial affrété par le Stade Rennais a déversé son flot de supporters aux couleurs du club Rouge et Noir, avec écharpes, maillots, drapeau et chants bien sûr. Ils ont tenus à faire savoir que les Rennais étaient arrivés. 

 


En direct avec les supporters dans le train spécial

Nous étions en direct via Facebook avec les supporters du Stade Rennais, motivés et (certains) optimistes.
 
 


Au champagne

On est pas les favoris, on a moins de peur au ventre, on va aller la chercher avec des bons joueurs 

Je pense qu’il y a moyen de faire quelque chose, surtout que l’on est plus ou moins la bête noire du PSG

Cavani revient de blessure, Neymar pareil, est-ce qu’ils vont être en forme, on va voir...

On attend 30 000 supporters bretons au Stade de France ce soir pour la finale entre le Stade Rennais et le PSG. Ce samedi matin, 80 autocars ont quitté Rennes pour le Stade de France. A la mi-journée, un TGV spécial a pris le départ pour Montparnasse.

Ils ont embarqué des supporters qui connaissent le chemin, mais qui pensent que "contrairement aux autres fois" (les finales contre Guingamp et Saint-Etienne), "on n'est pas le favori".

Attablés devant une table de pique-nique, des verres de champagne à la main, ces supporters installés sur le parvis de la gare de Rennes veulent y croire, et se le répètent comme un mantra, "sur un match, tout est possible".

Le mantra de toutes les coupes de France, qui jusqu'au coup de sifflet final peuvent permettrent à chacun d'y rêver.

Les supporters au champagne à la gare de Rennes
Séverine Breton/Thierry Bouilly


Les supporters rennais mettent l'ambiance


Émission spéciale d'avant match

Nos antennes vous donnent rendez-vous pour une émission spéciale d'avant-match à 20h15.

Depuis le Stade de France, Eric Pinault recevra :

- Nathalie Appéré, Maire de Rennes
- Sylvain Armand, ancien joueur du Stade Rennais
- Samuel Etienne, journaliste et animateur à France Télévisions, supporter du Stade Rennais.

Reportages :

- L'histoire du Stade Rennais à travers les Coupes.
- Portrait de Julien Stéphan, entraîneur du Stade Rennais.
- Montée des supporters rennais au Stade de France à Paris
 
En direct sur France 3 Bretagne
 

Les équipes à l'entrainement


Ce vendredi les équipes se sont entrainées à huis-clos sur la pelouse du stade de France, et a tenu une conférence de presse. "C’est sur le terrain que cela va se jouer. Ce sera 50-50. Le palmarès reste en dehors du terrain !" a estimé Marquinhos, le défenseur du PSG.

« J’ai qu’une chose en tête : c’est de revivre une Coupe d’Europe maintenant qu’on y a goûté... Si en plus c’est en remportant ce trophée, ce serait fantastique ! » a estimé de son côté Benjamin André, le capitaine du Stade Rennais.

A suivre, le livetweet de @ValérieChopin
 


Rennes: au complet


L'entraîneur breton Julien Stéphan se déplace à Saint-Denis avec l'ensemble de ses cadres à disposition.

Exclu à Nîmes le 9 avril, le milieu Benjamin André a déjà purgé son match de suspension.

Le relayeur Clément Grenier, l'ailier Ismaïla Sarr et l'attaquant M'Baye Niang ont écopé d'une sanction similaire pour accumulation de cartons jaunes mais la décision rendue mercredi par la commission de discipline de la Ligue n'est applicable qu'à partir de la semaine prochaine.

Sauf surprise, Rennes pourra compter sur Hatem Ben Arfa qui a joué l'intégralité du dernier match des Bretons vendredi à Dijon.

 

PSG: Verratti et Silva incertains

Paris SG: Verratti et Silva incertains. Pour son dernier grand rendez-vous de la saison, le quadruple tenant du titre n'a pas de certitude sur la présence de son milieu Marco Verratti, sorti sur blessure (cheville) dimanche contre Monaco, ni sur celle de son capitaine Thiago Silva, forfait les deux derniers matches après avoir été touché à un genou mi-avril à Lille.

En revanche, l'entraîneur Thomas Tuchel espère pouvoir aligner son quatuor doré en attaque: l'inamovible Kylian Mbappé bien sûr, avec Neymar et Edinson Cavani qui ont rejoué quelques minutes contre Monaco après de longues semaines d'absence, et Angel Di Maria, sur le flanc depuis mi-mars.


 

A lire aussi

Sur le même sujet

Pierre Karleskind, élu eurodéputé LREM

Les + Lus