Danse à l'EHPAD : un moment “magique” entre les résidents et les artistes

Marie Marcon et Abraham Diallo entraînent les résidents de l'Ehpad à danser avec des mouvements simples et contemporains. Une découverte qui fait sourire les pensionnaires. / © France 3 Bretagne - J. Jeunemaître
Marie Marcon et Abraham Diallo entraînent les résidents de l'Ehpad à danser avec des mouvements simples et contemporains. Une découverte qui fait sourire les pensionnaires. / © France 3 Bretagne - J. Jeunemaître

Les danseurs Marie Marcon et Abraham Diallo déambulent dans les couloirs de l'Ehpad de l'Hôtel-Dieu à Rennes, depuis jeudi dernier. Les 120 résidents découvrent avec eux la danse contemporaine au rythme du beatbox. 

Par J. Jeunemaître


"Est-ce que vous vous souvenez de ce qu'on a fait hier ? Cette fois-ci on danse juste pour vous, c'est un cadeau", lance Marie Marcon. Avec Abraham Diallo, ces deux visiteurs peu habituels captivent les résidents de l'Ephad (Établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes) de l'Hôtel-Dieu, à Rennes.

Ces danseurs également chorégraphes et musiciens, leur font découvrir la danse contemporaine. Ils sont en immersion depuis jeudi dernier. En dehors des temps d'animation collectifs, les artistes déambulent de chambre en chambre, offrant des moments privilégiés aux pensionnaires. 

Jeanine observe la gestuelle de Marie depuis son fauteuil. Portée par le beatbox d'Abraham, ces drôles de "bruits de bouche", elle termine la danse debout, main dans la main avec la chorégraphe. "Merci, c'est beau." L'octogénaire a les larmes aux yeux. 
 
Jeanine est émue d'avoir partagé quelques pas de danse aux côtés de Marie et Abraham.
Jeanine est émue d'avoir partagé quelques pas de danse aux côtés de Marie et Abraham.
 

"Nos personnes âgées ont beaucoup dansé étant jeunes"


De l'autre côté de l'établissement, la scène se répète dans la chambre de Françis, un pensionnaire très amusé. "C'est incroyable ! Je n'arrive jamais à le faire participer aux activités d'habitude", se réjouit Sylvie Foyer, animatrice.

Elle peine à mettre des mots sur toutes les émotions qui envahissent les résidents et le personnel.

Ils sont touchés, physiquement et psychologiquement. Certains ont des regards que je n'ai jamais vus chez eux. C'est magique.

Sylvie Foyer est également l'une des initiatrices de ce projet, baptisé "Age" et mené en collaboration avec le CHU de Rennes et le centre chorégraphique national de Rennes et de Bretagne (CCNRB).
 

 L'idée constiste à "amener la vie extérieure à l'intérieur de l'Ehpad, et en particulier la culture", raconte l'animatrice. Pourquoi la danse ? "Nos personnes âgées ont beaucoup dansé étant jeunes, notamment dans les bals. C'était un pari avec la danse contemporaine."

Ce n'est pas la première fois que l'art s'invite entre les murs de l'Ehpad : en 2017 et 2018, l'institution avait mis en place deux projets avec les Transmusicales.
 

Mais cette nouvelle animation ne se cantonne pas aux espaces de vie et se veut plus intime. Se rendre dans les chambres "permet aux résidents d'être plus à l'aise. Il se passe plus de choses, soulève Sylvie Foyer. Certains aussi ne sont pas en mesure de se déplacer."
 

Une création présentée le 18 octobre


Cette semaine de rencontre laisse aussi des traces chez les artistes, pourtant déjà habitués à intervenir dans les Ehpad, mais sur un cycle plus court.

"Abraham a chanté dans la chambre d'une dame en fin de vie. Elle était allongée, les yeux fermés, et d'un coup elle s'est mise à chantonner avec lui, puis à balancer son pied", sourit Marie Marcon. "Ça l'a comme reveillée, c'était très fort."

"C'est un exercice différent de ce qu'on fait en général. On essaye de composer quelque chose avec eux sans attendre de retour ou de réaction", ajoute-t-elle. 

Une restitution sera proposée aux résidents sous forme d’une exposition photo et vidéo. Ce vendredi à 18h, Marie Marcon et Abraham Diallo présenteront des extraits leur nouvelle création chorégraphique, au CCNRB, basée sur leur semaine d'immersion à l'Ehpad.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

toute l'actu Danse

Les + Lus