VIDEO - Coronavirus en Bretagne, Michèle Kirry préfète de la région Bretagne informe des nouvelles mesures

Publié le Mis à jour le
Écrit par Benoit Thibaut
Point presse sur la situation en Ille-et-Vilaine. De gauche à droite : Stéphane Mulliez, directeur général de l’Agence régionale de la santé Bretagne. Michèle Kirry, préfète de la région Bretagne, préfète d’Ille-et-Vilaine.
Point presse sur la situation en Ille-et-Vilaine. De gauche à droite : Stéphane Mulliez, directeur général de l’Agence régionale de la santé Bretagne. Michèle Kirry, préfète de la région Bretagne, préfète d’Ille-et-Vilaine. © MaxPPP

Des mesures destinées à freiner la propagation du coronavirus vont être communiquées par la préfète de la région Bretagne, Michèle Kirry. En Bretagne, les enfants des soignants seront accueillis à l'école et au collège dès lundi


A la suite des annonces du Président de la République et aux déclinaisons gouvernementales destinées à freiner la propagation du virus et à protéger la santé de chacun, les services de l’État en Bretagne travaillent, à la déclinaison opérationnelle de ces mesures sur le territoire :
  • garde des enfants des personnes mobilisées dans la gestion de crise sanitaire
  • préparation du système de santé
  • continuité pédagogique
  • soutien aux entreprises
  • élections municipales
   


En lien avec leurs partenaires, le recteur de la région académique de Bretagne, Emmanuel Ethis et Stéphane Mulliez, directeur général de l’Agence régionale de la santé Bretagne, madame Michèle Kirry, préfète de la région Bretagne, préfète d’Ille-et-Vilaine va répondre aux questions de la presse.


Pour connaître l’ensemble des informations et recommandations concernant le COVID19
 


CARTE Coronavirus - Où se trouvent les 121 cas positifs au COVID-19 en Bretagne ?


 


 
Les gestes barrières

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.