Ligue Europa. Face au Milan AC, le Stade Rennais devra "faire jouer son esprit collectif"

Jeudi soir, le Stade Rennais va devoir créer la surprise en Ligue Europa face à l'AC Milan. L'équipe italienne d'Olivier Giroud a placé cette compétition en priorité pour la fin de saison. Près de 10.000 supporters bretons et une délégation officielle aussi nombreuse ou presque, sont attendus dans le mythique stade de San Siro avec ses 80000 places.

Le stade de San Siro avec ses 80.000 spectateurs a de quoi impressionner mais le Stade Rennais a décidé de ne pas jouer les seconds rôles lors du match aller ce jeudi face à l'AC Milan.

Lors d'une conférence de presse, le milieu de terrain Benjamin Bourigeaud a affirmé "On a préparé ce match de la meilleure des manières en gagnant 1-0 face au Havre dans la difficulté."

Un esprit défensif collectif très prononcé

Julien Stefan

Entraineur du Stade Rennais

De son côté, l'entraîneur Julien Stephan a loué son équipe avec "un esprit de corps, un esprit collectif défensif très prononcé chez ses joueurs." Après avoir plié sans rompre en fin de match à Lyon (3-2) et contre Montpellier (2-1), le coach rennais avoue "Une bonne équipe doit être capable de gagner dans différents registres, parfois en étant brillante (...) parfois en étant besogneuse." Il admet. "Jeudi prochain, ce sera une autre paire de manches, ce sera un calibre bien supérieur avec d'autres problématiques." Benjamin Bourigeaud de renchérir "On sait que ce sera difficile mais (...) on essaiera de faire quelque chose là-bas."

De son côté,  l'équipe italienne ne semble pas vouloir prendre de haut l'équipe bretonne. "Rennes, c'est costaud. C'est une équipe que je connais bien. ILs ont beaucoup d'excellents joueurs et un entraîneur Julien  Stephan qui leur fait jouer un très beau football. Il faudrait jouer comme le Milan sait jouer pour les battre" avertit Yacine Adli, milieu de terrain milanais.

Rennes, c'est costaud

Yacine Adli

milieu de terrain AC Milan

Alors que les observateurs et une bonne partie des tifosi font la fine bouche face au jeu parfois laborieux déployé par l'AC Milan, malgré les bons résultats, l'entraîneur Stefano Pioli, sous contrat jusqu'en juin 2025 joue une bonne partie de son avenir sur le parcours européen. Pour cette rencontre, il va pouvoir compter sur un effectif au complet ou presque, avec ses individualités qui, dernièrement, n'ont pas toujours été à la hauteur de leur réputation. Le gardien Mike Maignan n'est pas aussi décisif que les années précédentes.

Rafael Leao et Olivier Giroud : les deux hommes à surveiller

Mais celui qui focalise toutes les attentions et les critiques, c'est Rafael Leao. L'international portugais de 24 ans n'a marqué qu'à trois reprises en championnat. La dernière fois c'était le 23 septembre dernier. Alors qu'Olivier Giroud lui, a fait mouche à onze reprises.

Si Rennes parvient à museler ces deux joueurs, les Bretons devraient avoir une belle carte à jouer dans une semaine au Roazhon Park pour écrire une nouvelle page d'histoire. Sans doute sa plus prestigieuse sur la scène continentale. Mais à condition de montrer le meilleur d'eux-mêmes jeudi sur la pelouse milanaise.

(Avec AFP)