Football. Match OM-Stade Rennais : des mesures de restriction pour l'accueil des supporters marseillais à Rennes ce dimanche 17 mars.

Les autorités redoutent des troubles à l’ordre public à l’occasion du match de football de la 26e journée de Ligue 1 qui opposera le Stade rennais football club (SRFC) et l’Olympique de Marseille (OM) le dimanche 17 mars 2024, à Rennes. Le préfet d’Ille-et-Vilaine, Philippe Gustin, a pris par arrêté des mesures de restrictions temporaires destinées à protéger les personnes et les biens.

Ce sera un match OM - Stade Rennais sous haute surveillance ce dimanche 17 mars 2024 au Roazhon Park. Face aux risques de débordements, de 10h00 à 22h00, il sera interdit à tout supporter de l’Olympique de Marseille d'exhiber une écharpe, un insigne, un vêtement, un drapeau permettant d’identifier ce club dans les périmètres délimités par les voies suivantes, à l’exception de l’enceinte du stade Roazhon Park :

  • à l’Ouest, par la rocade (RN 136), au Nord, par la route de Vezin, à l’Est, par la rue de Saint-Brieuc, la rue Louis Guilloux, le mail François Mitterrand et la rue Jean Guy, au Sud par la rue de la Mabilais, le boulevard Voltaire et la rue Jules Vallès.
  • rue Legraverend, rue de l’hôtel Dieu, rue Lesage, rue du général Guillaudot, rue de la Motte, rue Gambetta, avenue Jean Janvier, place de la Gare, boulevard de Beaumont, boulevard du Colombier, boulevard de la Tour d’Auvergne, place de Bretagne, quai Saint-Cast et boulevard de Chézy.

L’accès au Roazhon Park sera autorisé aux supporters du club de l’OM munis de contremarques. Un point de rendez-vous obligatoire leur sera fixé.

Pétards, fumigènes, banderoles et drapeaux interdits 

Dans les deux périmètres ainsi que dans l’enceinte et aux abords du stade, la possession, le transport et l’utilisation de tous pétards ou fumigènes, drapeaux et banderoles dont les inscriptions appellent à la provocation, à la violence ou à la haine et tout objet pouvant être utilisé comme projectile sont interdits.

La préfecture précise dans un communiqué que les forces de police seront mobilisées, à l’occasion de cette rencontre sportive, pour assurer le maintien de l’ordre public et le respect de ces mesures.