La maire de Rennes : “le cycle des violences doit cesser”

Une vitrine du centre ville de Rennes lors de la manifestation du 28 avril / © T. Peigné
Une vitrine du centre ville de Rennes lors de la manifestation du 28 avril / © T. Peigné

Nathalie Appéré, la maire de Rennes, justifie l'évacuation de la Salle de la Cité ce vendredi matin à l'aube et s'inquiète de la manifestation "à hauts risques" demain, en centre-ville.

Par S.Salliou

Dans un communiqué, Nathalie Appéré la maire de Rennes  justifie l'évacuation de la salle de la Cité, car le contrat a été rompu : "le contrat était clair avec les occupants: une mise à disposition de la salle moyennant le strict respect du règlement intérieur et l’engagement pris devant l’État d’aucun départ de manifestation depuis la salle de la Cité". 

Manifestation interdite

Quant à la manifestation non-déclarée prévue ce samedi midi, elle parle d'organisateurs non connus, et considère ce rendez-vous à "hauts risques" : "Elle provoque des inquiétudes légitimes de la part des habitants, acteurs économiques et commerçants que j’ai rencontrés avec le Préfet ce matin". Nathalie Appéré rappelle que la manifestation est interdite par le Préfet et qu'elle soutient cette interdiction.

Je refuse que le centre-ville soit confisqué par des casseurs. Le cycle des violences doit cesser à Rennes.

En lien étroit avec Bernard Cazeneuve, elle indique enfin que le ministre de l’Intérieur l'a assuré de sa ferme volonté de tout faire pour que "cette manifestation ne soit pas l’occasion de violences et de graves débordements".





A lire aussi

Sur le même sujet

L'ambiance à Tout Rennes Court

Les + Lus