• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

“Laprimaire.org”, une Rennaise parmi les 5 candidats du second tour

Charlotte Marchandise, candidate citoyenne à la primaire.org
Marre de voter contre un candidat ou pour le "moins pire" des candidats ? La plateforme laprimaire.org organise la 1ère primaire en ligne 100% démocratique et ouverte. Elle permet aux citoyens de choisir leurs candidat(e)s en dehors des partis et de co-construire les projets politiques. La Rennaise Charlotte Marchandise est une des 5 finalistes de cette primaire. - Reportage : M. Villaverde - J.M. Piron - J.F. Barré

Un candidat citoyen pour défier les Macron, Fillon, Le Pen ou les autres à la présidentielle, c’est l’objectif de la primaire citoyenne. Cinq candidats, sans étiquette politique, sont sortis du premier tour avec une Rennaise en pôle position. Le second tour est lancé depuis jeudi.

Par T.P. avec AFP


"Laprimaire.org" est une initiative de citoyens qui cherchent à proposer une alternative à l’offre des candidats dits classiques et partant du principe que les électeurs ne font plus confiance à la classe politique. Comme d'autres initiatives nées de mouvements citoyens, ce projet vise à lutter contre une forme de "frustration électorale aiguë". Pour les partisans de cette primaire, les raisons de cette désaffection sont à chercher du côté des partis politiques, "obsolètes" et qui, selon eux, "ne représentent plus" les Français.

Au printemps dernier, plus de 500 postulants se sont lancés dans l'aventure, dont 215 seulement ont élaboré un vrai programme. Le processus de sélection, confié à chaque fois aux internautes, a permis d'en retenir 16, puis seulement 5 finalistes.

Plus de 100 000 internautes participent depuis ce jeudi au choix final, parmi ces cinq Français "lambdas" issus du premier tour de "LaPrimaire.org", qu'ils espèrent ensuite voir briguer l'Elysée au printemps 2017.

Une Rennaise en bonne position

C’est une Rennaise qui occupe la première marche du podium, Charlotte Marchandise, 42 ans, formatrice et revendiquant 20 ans d’engagement associatif au service du bien commun. Elle est aussi conseillère municipale à Rennes et même adjointe à la santé. Elle a été élue sur une liste écologiste et de gauche, mais au titre de la "société civile".


Elle se dit prête à tenter sa chance pour l’Elysée autour de 12 propositions plus de démocratie participative, 100 % d’énergie renouvelables à l’horizon 2050, un revenu de base pour tous et la promotion de la paix par exemple. Pour elle, "l'intérêt de ce processus, c'est qu'il permet de s'intéresser aux programmes, plutôt qu'aux personnes". "On n'a pas besoin d'appartenir à un parti pour faire de la politique, elle appartient avant tout aux citoyens" explique-t-elle. "En France, on est très bon pour critiquer les politiques dans des discussions de comptoir, mais sans bouger du comptoir ! Or nous vivons une crise démocratique, où chacun devrait prendre sa part de responsabilité".

Les cinq finalistes, deux femmes et trois hommes, affichent des programmes assez similaires dans leurs grandes lignes.
Minute web sur Laprimaire.org
Eric Pinault, journaliste France 3 Bretagne

A vos votes !

Alors vous pouvez encore vous inscrire et vous devrez attribuer à chaque candidat une mention allant de "Insuffisant à Très bien". Celui qui comptabilisera le plus de mentions "Très bien" l’emportera et un parti éphémère se formera alors pour le soutenir.

Lorsque les 107 000 internautes participants auront désigné le vainqueur de cette primaire, le mouvement promet de se transformer en "parti politique éphémère", destiné uniquement à soutenir sa candidature à l'Elysée.

La difficulté sera alors bien sûr, pour les promoteurs du projet, de réunir les 500 parrainages nécessaires.

A lire aussi

Sur le même sujet

French Touch - Miossec

Les + Lus