Les combattants de MMA, Paul Dena et Baki ont retourné le Roazhon Park de Rennes

Pour la première fois en France, une cage grillagée de MMA s'est posée dans un stade de football. Le Roazhon Park de Rennes s’est transformé ce vendredi 17 mai en arène de combat et 10.000 personnes ont scandé les noms des combattants. Ils ont pu voir de leurs yeux ce sport qui passe de l'ombre à la lumière.

De la sueur, des cris, des chants et des combats serrés, la pelouse du Roazhon Park a découvert l’énergie du MMA. Trois lettres pour un phénomène. Le MMA, est ce sport de combat qui réunit en une seule discipline, la boxe, la lutte, le judo et toutes les techniques de corps à corps. 

Un sport violent et spectaculaire qui connaît une ascension fulgurante en France depuis son autorisation par l’Etat en 2020. En quatre ans, les arènes grillagées dans laquelle les combattants s’affrontent sont passées de lieux confidentiels aux plus grandes salles. Installer un octogone dans un stade n’avait jamais été fait, l’organisation AEF6 l’a réussi ce vendredi 17 mai 2024.

Le MMA fait vibrer le Roazhon Park

“Ce soir beaucoup de promoteurs de notre sport nous jalousent” glisse un des arbitres officiels de la soirée. L’organisateur a sorti le grand jeu. Écran géant, scénographie avec jeux de lumières, fumigènes, machines à étincelles, sono, drones, des caméras partout : Willy Sirope, aux commandes de l'évènement, a réussi son pari. Le public en a pris plein les yeux, tout comme certains combattants…

Les spectateurs ont chanté comme pour un match de ligue 1. La nuit avançant, le public s’est mis à huer certains combattants ou ovationner d’autres. Deux noms ont résonné toute la soirée : Dena et Baki. 

Les stars Dena et Baki sur la pelouse

Le premier est un phénomène. Avec sa gueule d’ange, Paul Dena, 1m75, est champion de France des -66 kg. Ce jeune garçon est une vraie star. Il enflamme les réseaux avec des millions de vues et pour le bonheur des Bretons, le champion est Rennais. Pas de chance, blessé, le compétiteur n’a pas pu monter sur le ring. “Je suis tellement déçu, dégouté… Ma place est dans la cage” soupire le combattant. Chaque spectateur qui ala chance de le croiser lui demande une photo. Généreux, le Breton n’en refuse aucun. “Je souhaite faire mes débuts en pro ici” rêve Paul Dena sans lâcher la scène des yeux.

Le second, Baki, est une mega star qui a fait la Une de la presse lors de son dernier combat face à Doumbé. Au milieu des projecteurs, les coups pleuvent et le public jubile depuis les tribunes. Si certain comme Thomas qui rêvait de cette soirée depuis plus d’un mois est “un peu déçu que Paul Dena soit forfait”. D’autres, comme Charles et Servane, se régalent des matchs qui s’enchaînent. “On voit différentes catégories, des combats spectaculaires, nous sommes trop contents de voir pour la première fois des matchs en vrai”.

Ola et chants dans les gradins du stade

Ce soir beaucoup découvrent en vrai ce grand spectacle qu’ils suivent régulièrement sur leurs téléphones. Assis dans les gradins, Lucas n’en rate pas une miette. “C’est la première fois que je vois cela en vrai. C’est impressionnant et bien loin du combat de rue. C’est très réglementé et l’on voit le respect entre les combattants”.   

Si un combat peut s’arrêter par KO, les matchs sont répartis en trois rounds de 5 minutes pour les professionnels qui se battent sans protection, ou de 3 minutes pour les amateurs qui ont juste des protège-tibias.

Le niveau est relevé. Des combattants viennent de l’étranger, comme le champion du monde Patrick Habirora ou certains viennent de Rennes. Logiquement, les locaux sont encouragés par le public chauvin du Roazhon Park. Et quand un Rennais s’incline, le public gronde. Quand il gagne, des olas démarrent.

“Le public vit le show, assister à du MMA c’est une expérience unique” savoure Willy Sirope. L’ancien champion de France de Jujitsu qui a concocté cette soirée est heureux de voir son rêve se réaliser. En cette année Olympique où le sport est mis à l’honneur, les Rennais mais aussi du public venu de Saint-Brieuc, de Nantes, de Guingamp ou de Vannes ont répondu présent. 

La folie MMA continue d’avancer. “L’an prochain le stade sera encore plus rempli” promet l’organisateur qui se dépêche de retourner au cœur de l’arène. Un combattant vient de remporter son combat et de remporter la ceinture de champion dans sa catégorie. Pendant qu’il court sur la pelouse pour remercier ses fans, déjà deux autres se présentent sur l’allée centrale qui va les mener jusqu’à cette cage dont un seul sortira victorieux. 

L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité