Cet article date de plus de 3 ans

Louise de Quengo, star du musée de Bretagne en décembre

L'aristocrate bretonne dont la sépulture a été exhumée sur le chantier du couvent des Jacobins fera l'objet d'une grande exposition au musée de Bretagne à la fin de l'année. Un colloque pour les professionnels, et un jeu pour le public, permettra d'en savoir plus sur ce témoin de l'histoire.
Louise De Quengo passée au scanner
Louise De Quengo passée au scanner © Drac Bretagne
La sépulture de Louise de Quengo, dans l'un des cinq cerceuil de plomb exhumés sur le chantier du couvent des Jacobins, à Rennes, a traversé les siècles et révèle bien des choses aujourd'hui.

Cette dame de la noblesse aristocratique nous apprend beaucoup sur les pratiques funéraires de l'époque,le 17ème siècle. Elle fera l'objet d'une exposition du 1er décembre au 14 janvier au musée de Bretagne.

Un colloque, du 12 au 14 décembre et ouvert à tous, est organisé par la SAHIV, l'Inrap (l'Institut National de Recherches Archéologiques Préventives) et le musée de Bretagne. Il permettra de faire le point sur ce que l'on sait de ces funérailles dans la noblesse de l'époque.

Pour le grand public, il s'agira de s'improviser archéologue pour percer les secrets de ces pratiques funéraires, autour de la dépouille remarquablement conservée de Louise de Quengo.

"Rassemblez un maximum d’informations et faites les bons choix tels de vrais chercheurs afin de pouvoir révéler les mystères planant autour de Louise de Quengo. Mais attention, le temps vous est compté" précise le site du musée de Bretagne. On a hâte.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
archéologie culture patrimoine histoire sorties et loisirs expositions