Une lycéenne de Rennes remporte le concours de plaidoirie du Mémorial de Caen

Ce vendredi, le Mémorial de Caen organisait la 22ème édition du concours de plaidoiries des lycéens sur le thème des Droits de l'Homme. Et c'est Valérie Tete, élève en terminale ES à Rennes qui a remporté le concours avec sa plaidoirie sur les enfants togolais accusés à tort de sorcellerie.

C'est sous la présidence de Philippe Geluck, enthousiasmé par les allocutions des lycéens et leurs convictions en faveur des Droits de l’Homme, que les 14 finalistes du concours de plaidoiries des lycéens ont disserté ce vendredi 25 janvier.

Durant 8 minutes, les candidats ont pu déclamer leurs plaidoiries. Et dans cet exercice, c'est la Rennaise Valérie Tete qui s'est montrée la plus convaincante. Elle remporte le premier prix, celui de la Région Normandie et du Mémorial de Caen.
 

Un plaidoyer pour les enfants du Togo

Son plaidoyer sur la persécution des enfants sorciers au Togo, le pays où elle est née, a fait l’unanimité du jury. Elle s'attribue également le prix du jury lycéen.

Le sujet sur ces enfants accusés d’être sorciers, ensorcelés, sans preuves véritables et enlevés de leur famille, torturés, persécutés; lui tenait très à coeur.  

Une visite à l'ONU

Au moment de la remise des prix, l'émotion a été immense pour la jeune élève de terminale ES au lycée Chateaubriant de Rennes. Cette lycéenne de 17 ans, curieuse et hyperactive, concrétisait un rêve de longue date, participer à un concours d'éloquence. 
durée de la vidéo: 00 min 46
La lycéenne rennaise reçoit son prix du concours de plaidoirie

Sa prestation et sa force de conviction lui permettent de gagner un voyage à New York avec en point d'orgue une visite au siège de l’ONU !

Une de nos équipe avait rencontré Valérie Tété en novembre dernier à la veille de la finale régionale bretonne en répétition avec sa professeure d'histoire-géo. 
Reportage de Sandrine Ruaux et Thierry Bouilly.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
éducation société solidarité