Peine de mort : l'archevêque de Rennes salue la position novatrice du Pape

Monseigneur Pierre d'Ornellas / © France 3 Bretagne
Monseigneur Pierre d'Ornellas / © France 3 Bretagne

Le pape François franchit un pas nouveau en demandant que soit "réécrit" le Catéchisme de l'Église catholique pour en exclure explicitement la peine de mort, a jugé jeudi Mgr Pierre d'Ornellas, archevêque de Rennes et l'un des principaux théologiens français, dans une réaction à l'AFP.

Par AFP

Le pontife argentin a appelé mercredi à inscrire dans le Catéchisme une opposition catégorique à la peine capitale lors d'une conférence à Rome marquant le 25è anniversaire de ce texte publié sous le pontificat de Jean Paul II. Monseigneur d'Ornellas, archevêque de Rennes a salué cette prise de position. 

En affirmant qu'elle est "contraire à l'Évangile", François tient compte à la fois de "l'avancée de la doctrine des papes" et de "l'évolution de la conscience du peuple chrétien", se félicite le prélat, expert des questions de la fin de vie au sein de l'épiscopat français. 

"François demande donc que soit trouvée la manière de l'exprimer dans le Catéchisme. Il s'agit d'expliciter que la légitime défense ne peut jamais consister dans le recours à la peine de mort. Il faudrait donc encore réécrire le paragraphe 2267 qui enseigne: l'enseignement traditionnel de l'Église n'exclut pas, quand l'identité et la responsabilité du coupable sont pleinement vérifiées, le recours à la peine de mort, si celle-ci est l'unique moyen praticable pour protéger efficacement de l'injuste agresseur la vie d'êtres humains".

Jean Paul II avait appelé à l'abolition de la peine de mort en 1999, et Benoît XVI, avait fait de même en 2011, mais sans aller jusqu'à demander de réécrire le  Catéchisme.

A lire aussi

Sur le même sujet

80km/h sur le réseau secondaire ?

Près de chez vous

Les + Lus