Règlement de compte à Cleunay : le jeune homme grièvement blessé par balle à la tête est décédé

Le jeune homme qui était en état de mort cérébrale suite à des tirs ce mercredi 17 mars à Rennes, est décédé. L'auteur présumé des coups de feu est toujours en garde à vue. Un autre homme est toujours recherché. Le parquet de Rennes lance un appel à témoins.  

Les forces de police sont sur place pour les premiers relevés
Les forces de police sont sur place pour les premiers relevés © M. Thiébaut - FTV

On en sait plus sur ce qui s'apparente à un règlement de compte sur fond de trafic de stupéfiants. Une altercation ce mercredi 17 mars qui s'est soldée par deux hommes d'origine tchétchène blessés par balle. Le plus jeune, âgé de 24 ans, transporté en état de mort cérébrale après avoir été touché à la tête, est décédé à l'hôpital ce jeudi vers 18 h. Son frère de 25 ans, l'autre victime hospitalisée, a également été blessé par balle, mais son pronostic vital n'est pas engagé.


Course poursuite

Il est 13 h 40 ce mercredi 17 mars, lorsqu'à l’intersection des rues Ferdinand de Lesseps et Lerebourg Pigeonnière, dans le quartier de Cleunay à Rennes, deux individus de type africain s’avancent à la rencontre d’un groupe de cinq jeunes gens regroupés devant le supermarché Carrefour City.

"Après une courte altercation verbale, l’un des deux individus se saisit d’une arme de poing qu’il porte sur lui et tire deux coups de feu en direction de l’un des cinq jeunes gens, dont l’un atteint la victime à la tête" explique le parquet de Rennes. 

S’ensuit une course-poursuite au terme de laquelle de nouveaux coups de feu sont tirés. Un tir touche un autre membre du groupe, frère de la première victime, à hauteur de la hanche.

Quelques minutes après, une patrouille du commissariat de police interpelle l'un des deux agresseurs alors qu'il se débarrasse "d’une arme de poing". L'autre agresseur prend la fuite.

 

Un règlement de compte ?

L’enquête de la Police Judiciaire Rennes, ainsi que les nombreux témoignages de personnes présentes non loin des lieux de tirs, et le visionnage des images de vidéo-surveillance du magasin Carrefour City permettent de confirmer les faits et "tendent à incriminer la personne interpellée comme étant l’auteur des coups de feu".

L'homme interpellé, âgé de 21 ans, est connu de la justice et a fait valoir son droit au silence durant la garde à vue.

Le procureur de la République précise que "sans qu’un lien ne soit encore formellement établi à ce stade, deux autres agressions étaient recensés le soir précédent sur les mêmes lieux".  La veille, le mardi, un automobiliste avait vu son véhicule dégradé à coup de batte de base-ball par trois jeunes l'ayant poursuivi et un autre jeune homme avait été victime d'une blessure par balle au genou au même moment à quelques dizaines de mètres.

 

Appel à témoins

"Au regard du contexte de trafic de stupéfiants dans lesquels s’inscrivent ces faits" explique le procureur, le parquet de la Juridiction Interrégionale Spécialisée de Rennes s'est saisi de l’affaire.

Dans le quartier, ce fait divers est l'affaire de trop. Elle a provoqué un fort émoi ainsi que de nombreuses réactions. 

Vendredi 19 mars, une information judiciaire sera ouverte "des chefs de meurtre en bande organisée, tentative de meurtre en bande organisée, association de malfaiteurs en vue de commettre un crime et détention d’armes de catégorie B".

L'auteur présumé des tirs devrait être placé en détention provisoire. Son complice est toujours activement recherché. Le procureur de la république, Philippe Astruc, lance un appel à témoins.

"Toute personne ayant assisté à ces scènes du 16 et du 17 mars 2021 ou ayant des informations à communiquer est priée d'appeler la Direction Territoriale de Police Judiciaire de Rennes au 02 99 79 87 87 "

Le procureur promet que "ces faits, d'une exceptionnelle gravité, ne demeureront donc pas impunis" et annonce "une réponse judiciaire d'une particulière fermeté".

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers drogue