Rennes : à 12 ans, Martin organise une collecte de vêtements et les distribue aux personnes sans-abris

Martin et sa famille dans les rues de Rennes pour distribuer des vêtements aux personnes SDF / © I. Rettig - France Télévisions
Martin et sa famille dans les rues de Rennes pour distribuer des vêtements aux personnes SDF / © I. Rettig - France Télévisions

Martin a décidé de célébrer les fêtes de fin d'année, en pensant aux autres. Il a organisé une collecte et distribué ce samedi les fruits de sa récolte aux personnes sans-abris à Rennes, accompagné par sa mère et son petit frère. 

Par E.C


"On a donné plein de vêtements, on a donné un sac de couchage, à manger, du papier toilette, des mouchoirs."

Martin a 12 ans. Ce samedi, il arpente les rues de Rennes pour distribuer ce qu'il a collecté au préalable, sur sa propre initiative, aux personnes sans-abris. Sa mère, Hèlène, l'accompagne ainsi que son petit frère. C'est une première pour toute la famille. Hélène observe : "Il y a des choses auxquelles on n'avait pas pensé, par exemple les sous-vêtements." Elle se dit fier de son fils qui a eu l'idée de cette tournée solidaire."Cela fait aussi partie des festivités de Noël, de penser aux autres", ajoute-t-elle. 
 
Martin, sa maman et son petit frère, sacs sur le dos pour leur distribution aux personnes sans-abris / © I. Rettig - France Télévisions
Martin, sa maman et son petit frère, sacs sur le dos pour leur distribution aux personnes sans-abris / © I. Rettig - France Télévisions


"Cela fait plaisir de voir des jeunes prendre la relève"


C'est lors d'une intervention du Secours populaire dans sa classe que Martin a pris conscience de la pauvreté et la précarité. "On explique ce que c'est aux enfants car tout le monde ne la côtoie pas", souligne Jean-Paul Bertho, bénévole au Secours Populaire. Il se réjouit de ces initiatives prises par la nouvelle génération. "Les jeunes commencent à comprendre que tout le monde n'a pas le même parcours de vie, qu'il y a parfois des accidents et qu'on ne s'en sort que s'il y a de l'aide." 

Du côté des personnes concernées, l'accueil est positif : "Je trouve ça génial. On a l'impression qu'il y a de moins en moins de solidarité mais il y a de plus en plus de démarches individuelles citoyennes. Et cette année beaucoup d'enfants. C'est au moins la cinquième fois qu'il y a des enfants qui font cette démarche d'eux-mêmes. Le 24 décembre, ils sont venus pour montrer à leurs parents les valeurs de Noël."

Pendant sa distribution, Martin constate : "Je me rends compte qu'on n'a pas assez, on est même un peu limite. Je ne sais pas combien de personnes on va pouvoir aider. Il faudra recommencer."

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus