Rennes : des ateliers qui donnent envie d'aller à l'école

Publié le
Écrit par Catherine Deunf

Dans le sud de Rennes, des collégiens ont déjà repris le chemin de l'école. Un démarrage tout en douceur à deux semaines de la rentrée où se mêlent loisirs et cours théoriques.


L’ambiance est joyeuse en cette fin de semaine. Chacun finalise sa mosaïque, entre discussions animées et bruit de sèche-cheveux, touche finale pour sécher la colle. Voilà une semaine que ces adolescents ont repris le chemin de l’école. Cette première semaine était consacrée à des ateliers artistiques ou sportifs. La seconde sera plus studieuse avec des cours théoriques le matin et des activités ludiques en après-midi.
 

 Je me suis déjà fait plein de copains

Myriam, 10 ans

Elle entrera en 6ème à la rentrée prochaine. D'un air sérieux, elle déclare avoir choisi de s’inscrire à cette opération "école ouverte" pour les révisions théoriques. "Surtout les maths et l’histoire géo, précise-t-elle. Et puis j’aime beaucoup être ici parce que c’est calme. A la maison, il y a toujours du bruit."

"Je ne suis pas parti en vacances, alors j’avais envie de sortir, annonce Yannis, 11 ans, séchoir à la main. J’avais envie de retrouver des copains et de connaître des gens avant d’entrer en 6ème."

 

Se familiariser avec le collège avant la rentrée, c’est justement l’un des buts de cette opération "école ouverte". Apprivoiser les locaux, rencontrer des élèves d’autres écoles primaires et faire connaissance avec les professeurs qui encadrent les activités.

"Ça dédramatise, observe Sarah Le Breton, coordonnatrice du REP (réseau d’éducation prioritaire) du collège "Les Chalais". D’habitude, il y a des échanges entre les CM2 et le collège. Mais cette année, à cause du confinement, tout cela n’a pas eu lieu."


 


Entre profs et élèves, un autre regard

La semaine prochaine, des professeurs du collège assureront les cours théoriques le matin pour les 80 jeunes inscrits. L’après-midi, ils se retrouveront tous pour des activités culturelles et sportives. "Côtoyer le prof ailleurs que dans la classe le rend plus accessible, analyse Sarah Le Breton. Ça apaise le climat scolaire."  Autre avantage : faire revenir les élèves avant la rentrée les oblige à revivre ensemble et à se lever tôt.
 

 Ils se remettent en état de marche

Sarah Le Breton, coordonnatrice

"Ça permet aussi à l’équipe pédagogique de mieux connaître les jeunes et de s’adapter", ajoute la principale du collège, Karine Verdalle.


1 200 élèves en Bretagne

En Bretagne, environ 1200 élèves se sont inscrits cet été soit la première semaine de juillet, soit les deux dernières d’août. 47 établissements ont ouvert leurs portes.
Mise en place en 1991, l’opération interministérielle "école ouverte" s’adresse essentiellement aux jeunes des zones défavorisées du CM1 à la 4ème, pendant les vacances scolaires ainsi que les mercredis et samedis.