Cet article date de plus de 4 ans

Rennes : des commerçants agacés après les nouveaux débordements dans la ville

Entre 6500 et 10 000 personnes, salariés mais aussi beaucoup d'étudiants et de lycéens, ont manifestées dans Rennes ce jeudi contre la loi El Khomri. Des échauffourées se sont produits jusque dans la soirée. Les commerçants, contraints de baisser leur rideau, expriment leur énervement.
Rennes : les manifestants se rapprochent de la place de la mairie
Rennes : les manifestants se rapprochent de la place de la mairie
Après une journée de manifestations, qui avait commencé par un défilé de quelques 8 à 10 000 personnes dans les rues de la ville, suivi d'échauffourées, le calme est revenu peu à peu. Mais les traces de ce qui s'est passé, sont bien visibles, vitrines taggées, rues dépavées. Les jeunes manifestants ont voulu défiler dans l'hyper centre, ce que la préfecture avait interdit à la demande de la maire de Rennes. Nathalie Appéré redoutait des débordements comme la ville en a connu lors de précédentes manifestations.

Sept heures d'affrontement


Durant une partie de l'après-midi et de la soirée, des groupes de jeunes se sont opposés aux  forces de l'ordre qui  tentaient de les maintenir à l'extérieur du périmètre du centre historique. Aux jets de projectiles en tous genres, de pavés, de bitume, de bouteilles, de cailloux, ont répondu les jets de gaz lacrymogènes. Des affrontements qui vont durer sept heures, avec au final 12 personnes interpellées et trois personnes blessées.
Pour le préfet de Région, il est urgent d'interrompre ce cycle de violence.

L'agacement des commerçants 


Dans les rues, les passants et commerçants se retrouvent à quelques mètres des affrontements. Des commerçants souvent contraints de baisser le rideau. Entre la loi travail et l'aéroport Notre Dame des Landes, le centre ville a été régulièrement chahuté. Certains magasins ont même parfois été vandalisés. Il y a plus que de l'agacement de leur côté, entre le manque à gagner en étant obligé de fermer leurs boutiques, et la mauvaise image renvoyée par ces débordements. "Il faut que la ville avec la préfecture interviennent pour trouver des solutions. Aujourd'hui la place de la République a mauvaise réputation." 

Les réactions des commerçants : reportage de Thierry Bréhier et Thierry Bouilly

durée de la vidéo: 01 min 44
Rreportage réactions après la manif
Interviews :
- Adama Hurvois, magasin " Azuli "
- Hassan Haridim, " Le kiosque "
- Isabelle Tréhorel, Librairie Greenwich
- Bertrand Plouvier, Conseiller municipal - Les Républicains

D'autres manifestions en opposition au projet de loi travail sont annoncés la semaine prochaine. Le centre de Rennes devrait une nouvelle fois être placée sous haute surveillance.

Le rappel en vidéo de la journée par Adélaïde Castier, Nicolas Dalaudier, Vincent Bars et Benoît Le Vaillant

durée de la vidéo: 02 min 32
Bilan et réactions suite à la manif contre la Loi Travail à Rennes
Interviews :
- Chantal Tidona, commerçante
- Patrick Strzoda, Préfet de Région Bretagne


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
manifestation économie social