• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Rennes : deux adolescents vandalisent leur collège

Le collège Clotilde Vautier à Rennes - Capture d'écran Google Maps / © Capture d'écran Google Maps
Le collège Clotilde Vautier à Rennes - Capture d'écran Google Maps / © Capture d'écran Google Maps

Deux collégiens ont été surpris en flagrant délit par des policiers de la Bac, dans la nuit du 22 au 23 décembre, alors qu'ils étaient en train de saccager des salles de classe du collège Clotilde Vautier de Rennes. Les dégâts se chiffrent entre 15 et 20 000 euros. 

Par Sylvaine Salliou

C'est vers 1 h du matin cette nuit que le concierge du collège Clotilde Vautier, situé rue de la Motte Brulon à Rennes, a été réveillé par une alarme. Il a prévenu la police qui a envoyé une équipe de la brigade anti-criminalité. Arrivés sur place, les policiers surprennent deux adolescents âgés de 13 et 14 ans en train de vandaliser au marteau, des salles de classes de leur collège.


15 000 à 20 000 euros de préjudice


Les deux adolescents ont saccagé une douzaine de classes. Ils ont cassé des ordinateurs, des rétroprojecteurs. Dans la classe de musique, ils ont détruit le piano et la batterie, dans la salle d'arts plastiques, ils ont badigeonné les murs de peinture.

Le préjudice s'élèverait à 15 ou 20 000 euros selon les premières estimations.


Lors de l'interpellation des deux jeunes, l’un d’entre eux a tenté de porter un coup de marteau à un policier.

Devant le juge en février


Les deux collégiens ont passé le journée en garde à vue, ils vont être remis à leurs parents dans la soirée. Selon le commissaire de permanence, ce sont deux adolescents qui ne présentaient pas de difficulté particulière. Leurs motivations restent ténébreuses. Les deux jeunes expliquent avoir voulu s'en prendre aux classes des professeurs qu'ils n'aimaient pas.

Ils reconnaissent tous les deux, les faits. Ils seront présentés à un juge pour enfants en février prochain et seront mis en examen.

Jacline Mouraud explique sa présence à l'université d'été du MEDEF

Les + Lus