• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Rennes finit l'année en trombe en écrasant Nîmes

L'attaquant rennais Jordan Siebatcheu est félicité par Ramy Bensebaini après son but face à Nimes au Roazhon Park à Rennes - 22/12/2018 / © AFP - S. Salom-Gomis
L'attaquant rennais Jordan Siebatcheu est félicité par Ramy Bensebaini après son but face à Nimes au Roazhon Park à Rennes - 22/12/2018 / © AFP - S. Salom-Gomis

Le Stade Rennais a conclu son année 2018 en véritable boulet de canon, avec cinq victoires de rang, la dernière 4-0 contre le promu Nîmes, samedi, lors de la 19e journée de Ligue 1.

Par AFP


Avec 26 points et un match de moins que Strasbourg, qui le devance à la différence de buts, Rennes revit avant les fêtes, alors que Nîmes, malgré ce revers, a réalisé une très belle première partie de saison pour un promu.
 

Fin de saison en fanfare

Les victoires s'accumulent pour des Bretons transfigurés : trois en L1, une en Ligue Europa et une en Coupe de la Ligue. Toutes ont été obtenues sous la houlette du nouvel entraîneur, Julien Stephan, nommé après le départ de Sabri Lamouchi au début du mois. L'équipe bretonne a agrémenté cette folle série de 12 buts marqués pour 1 concédé.

Au Roazhon Park, face à des Nîmois trop vite dépassés, les Bretons ont été écoeurants de facilité, s'offrant une collection 
mirobolante d'occasions, eux dont le jeu offensif s'était longtemps limité aux accélérations d'Ismaïla Sarr au cours des premiers mois de compétition. 
 

Quatre buts dont deux de Siebatcheu  

Face aux Crocodiles gardois, Benjamin Bourigeaud a été à la baguette. Après avoir donné des buts à Mexer et Da Silva en Coupe de la Ligue mercredi (2-1), l'ex-Lensois s'est, cette fois, fait passeur pour André (1-0, 6e minute). Dans la foulée, il s'est offert un but après une prise d'appui sur Siebatcheu (2-0, 14e minute).

La domination rennaise a été proprement étourdissante. Peu en vue en première période, le duo Sarr-Hatem Ben Arfa a livré un récital collectif qui a profité à Jordan Siebatcheu (3-0, 47e), avant que l'ex-Rémois ne s'offre un doublé, après une frappe repoussée de Clément Grenier (4-0, 67e).


La réaction de Julien Stéphan, entraîneur du Stade Rennais

"La dynamique est très bonne. Ce qui me plaît ? Notre entame, avec l'efficacité dans le premier quart d'heure. J'ai beaucoup aimé aussi notre deuxième période, très aboutie. Notre troisième but change un peu la donne: il renforce notre confiance et nous permet de jouer beaucoup plus libéré. C'est une victoire méritée. Je remercie les joueurs pour leur investissement, leur solidarité. Ne pas lâcher un duel, un replacement défensif dans le dernier quart d'heure, pour ne pas prendre de but, c'est ça le haut niveau. Les joueurs ont droit à dix jours de vacances, ils les ont bien mérités. On devra tout mettre à la reprise pour repartir sur de bonnes bases, pour repartir sur une dynamique positive. On est en embuscade, avec un match en moins".
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Fabian Lahaie, avocat des familles.

Les + Lus