Rennes : la Marche des Fiertés renonce au centre historique

Le Centre gay, lesbien, bi et trans (CGLBT) de Rennes a finalement accepté que la Marche des Fiertés ne passe pas par le centre historique de Rennes.

Pendant plusieurs jours, la mairie et le CGLBT étaient en désaccord sur le parcours de la manifestation. La Ville de Rennes avait fait savoir au CGLBT que la Marche des Fiertés ne pouvait pas passer par le centre-ville historique, déjà interdit aux manifestants contre la loi Travail.

Le CGLBT de Rennes a pris "acte de la décision de la municipalité et de la préfecture".

"Décision inacceptable"

Ce lundi, le CGLBT avait réagi à cette annonce, dans un communiqué : "Rennes ne veut pas de lesbiennes, de gays, de bis, de transgenres ni d'intersexes dans son centre historique. [...] Cette décision est inacceptable. Elle procède d’une assimilation scandaleuse entre les participants à la Marche des Fiertés et des casseurs. Un tel amalgame démontre une profonde méconnaissance de notre événement, à la fois militant et festif.

"Cela entache notre événement, contrevient à notre liberté d’expression, enlève toute symbolique à un mouvement qui se veut pacifiste, ouvert, fier et coloré !" concluait le communiqué.

La réaction de la mairie ne s'est pas fait attendre. "C'est avec consternation que nous avons pris connaissance du communiqué diffusé par le [CGLBT] de Rennes. Ce communiqué laisse entendre que la Ville de Rennes serait opposée à ce que la Marche des Fiertés se déroule dans les rues de la ville. C'est tout le contraire, et vous le savez."

Le malentendu semble désormais réglé : le CGLBT a adapté son parcours et la mairie de Rennes a indiqué que le drapeau arc-en-ciel sera déployé sur le fronton de l'Hôtel de Ville.

Programme

Les organisateurs donnent rendez-vous de 12 h à 19 h à l'esplanade Charles-de-Gaulle pour le "village". Des associations seront présentes pour répondre aux questions sur la santé et la prévention. Une exposition sera installée et un espace restauration sera mis à disposition. Des performances artistiques seront également proposées.

La Marche proprement dite commencera à 14 h, à l'esplanade Charles-de-Gaulle. "Marchons ensemble et mêlons fièrement nos voix pour porter nos revendications dans la joie et la solidarité !" indique le communiqué. Une prise de parole se fera place de la mairie.

Retrouvez le programme complet sur le site internet du CGLBT de Rennes.