• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Rennes : le syndicat Solidaires refuse de payer la facture pour les dégâts de la salle de la Cité

La salle de la Cité, rebaptisée "Maison du peuple" par ses occupants / © K. Veillard
La salle de la Cité, rebaptisée "Maison du peuple" par ses occupants / © K. Veillard

Le syndicat Solidaires35 n'a pas l'intention de payer la facture de 46 354 € présentée par la ville de Rennes suite à l'occupation de la salle de la Cité en mai. Un rassemblement de protestation est prévue le 8 septembre place de l'hôtel de ville.

Par Thierry Peigné

La facture de 46 354 € présentée au syndicat Solidaires35 correspond à la réparation des dégâts occasionnés dans la salle de la Cité du 1er au 13 mai en marge des manifestations contre la Loi Travail. Le syndicat avait signé la convention de mise à disposition de cette salle, rebaptisée Maison du Peuple pour l'occasion.

Le syndicat estime dans un communiqué que "l’occupation de la salle de la Cité s’est faite dans le cadre du mouvement social pour obtenir le retrait de la loi El Khomri. Il était d’ailleurs tout à fait logique que les opposants à la loi-travail aient un lieu de débat, d’échange et de lutte puisque la mobilisation a été quasi permanente depuis le 7 mars 2016".

Ne pas se tromper de personne

Solidaires35 ne s'estime pas responsable du mouvement social et considère de plus que la mairie se trompe en lui adressant la facture. "Ce n’est pas l’union syndicale Solidaires 35 qui a mis le feu aux poudres mais, par contre, c’est bien le gouvernement Hollande qui a voulu passer en force contre l’avis très majoritaire de la population. S’il y a quelqu’un à qui présenter la facture, c’est donc au gouvernement, au Premier ministre et au ministre de l’Intérieur".

Le syndicat appelle à protester "contre les intimidations et provocations de la mairie" par un rassemblement le jeudi 8 septembre à 12 h place de la mairie.

A lire aussi

Sur le même sujet

Fabian Lahaie, avocat des familles.

Les + Lus