Rennes : remonter le temps avec les fouilles archéologiques du parc des Tanneurs

Les étudiants au travail sur le site de cette nécropole antique / © Catherine Carlier - France 3 Bretagne
Les étudiants au travail sur le site de cette nécropole antique / © Catherine Carlier - France 3 Bretagne

Journées de l'archéologie : avec la découverte d'une nécropole datant d'une période allant du 4e au 7e siècle, la seconde campagne de fouilles, menée au Parc des Tanneurs au nord de Rennes, représente un véritable voyage dans le passé. Un chantier école réalisé avec des étudiants.

Par Krystell Veillard

Mise au jour de dizaines de squelettes, datant du 4e au 7e siècle au Parc des Tanneurs. Le site accueillait en effet un cimetière paléochrétien. Pendant un mois, une douzaine d'étudiants en archéologie travaillent sur ce chantier au cœur de Rennes, un travail long et minutieux. Ce chantier école, menées par l'Institut National de Recherche en Archéologies Préventives (Inrap), représente une vraie aubaine pour ces futurs archéologues, leur permettant de se former sur le terrain. 

Remonter au temps de la Rennes antique

"C'est un peu stressant, on a des os qui sont assez fragiles, il ne faut pas faire d'erreur" confie Mathieu, l'un des étudiants présent sur le site, qui dit s'amuser aussi, "un squelette, moi ça me fait penser à Indiana Jones !", Pour tous, il s'agit de remonter le temps avec l'étude de ce quartier nord de la ville antique de Rennes et la découverte de cette nécropole de la fin de l'Antiquité. "On est dans la ville antique de Rennes, poursuit Mathieu, et on n'est pas loin d'une de ses entrées principales, il y a donc beaucoup d'informations à trouver sur le site." Un chantier urbain, où il est plus facile par exemple d'observer les différents strates, et qui comporte des caractéristiques propres. 
"On a tous les aspects de l'archéologie représentés, explique en effet l'archéologue Dominique Pouille, la fouille de bâtiments, qui est une constante de l'archéologie urbaine et puis ces sépultures, qui nécessitent une approche plus fine, et particulière." 

Un jardin archéologique à terme

Les étudiants vont travailler jusqu'à la mi-juillet, pour mettre une partie des vestiges en valeur, et le site deviendra à terme un jardin archéologique
Un chantier ouvert au public les 15, 16, 17 juin prochains à l'occasion des journées nationales de l'archéologie. Avec au programme : un jeu d’enquête archéologique, des ateliers découvertes, un simulateur de fouilles et la projection de deux films documentaires sur le patrimoine rennais.

Le reportage à Rennes de Catherine Carlier et Bruno Van Wassenhove

Rennes : fouilles archéologiques parc des Tanneurs
Le reportage à Rennes de Catherine Carlier et Bruno Van Wassenhove - Interviews : Mathieu Piriou, étudiant Master archéologie Rennes 2 - Victoria Guillemont, étudiante première année archéologie Rennes 2 - Dominique Pouille, archéologue à L'INRAP





Sur le même sujet

Les + Lus