Rennes : six personnes placées en garde à vue pour une série d'agressions sur le campus de Beaulieu

Publié le Mis à jour le
Écrit par V. Chopin

Six personnes, dont cinq mineurs, ont été interpellées et placées en garde à vue dans le cadre de l'enquête sur une série d'agressions, qui s'étaient déroulées entre fin novembre et mi- décembre sur le campus universitaire de Beaulieu à Rennes.

Les faits avaient provoqué une vive inquiétude sur le campus universitaire de Beaulieu

Entre le 25 novembre et le 11 décembre, c'est à chaque fois à la nuit tombée, entre 20h et minuit, que des étudiants avaient été agressés. Menacés par un couteau, on leur avait volé des téléphones et matériel informatique.

Six personnes, dont cinq mineurs âgés de 13 à 19 ans, ont été interpellées et placées en garde à vue dans le cadre de l'enquête sur cette série d'agressions, a appris ce mercredi France Bleu Armorique auprès du procureur de la République confirmant une information de Ouest-France.

L'enquête est ouverte pour "vol avec arme, extorsion avec arme et escroquerie".

Au moins cinq étudiants avaient déposé plainte. L'université Rennes 1 avait renforcé la surveillance et décidé de pousser les éclairages publics sur le site. Les lumières LED habituellement réglées à 50 % de leur puissance pour préserver la biodiversité nocturne, avaient été poussées à leur maximum. Deux maîtres-chiens et deux agents de sécurité avaient été recrutés pour effectuer une surveillance de nuit. Les patrouilles de police avaient également été renforcées.