Cet article date de plus de 3 ans

Rennes: un week-end pour la canonisation de Marcel Callo

Ce week-end, Rennes est appelée à honorer la mémoire de Marcel Callo élevé au rend de Bienheureux il y a 30 ans par saint Jean-Paul II. Des festivités sont prévues samedi soir et dimanche. A cette occasion, une prière pour demander la canonisation du martyr sera rendue publique.
Le rayonnement spirituel de Marcel Callo dépasse les frontières de la Bretagne. Des délégations venues d'Allemagne, d'Autriche et des Etats-Unis prieront, ce week-end, pour qu'il devienne saint.
Le rayonnement spirituel de Marcel Callo dépasse les frontières de la Bretagne. Des délégations venues d'Allemagne, d'Autriche et des Etats-Unis prieront, ce week-end, pour qu'il devienne saint. © Diocèse de Rennes, Dol et Saint-Malo.
Ecoles, paroisses, rues, groupes de jeunes catholiques sont nombreux à porter son nom, en France mais aussi en Allemagne et en Autriche. Marcel Callo, jeune rennais mort en Allemagne en 1945, a été béatifié par saint Jean-Paul II le 4 octobre 1987 en ouverture du synode sur les laïcs.

C'est précisément pour célébrer le trentenaire de sa béatification que sa ville natale, Rennes, organise un week-end de festivités, ces 7 et 8 octobre.

Entre prière et réflexion sur la condition ouvrière


Marcel Callo a 22 ans lorsqu'il quitte Rennes en mars 1943, quelques jours après le terrible bombardement de Rennes, pour être envoyé en Allemagne au titre du Service du Travail Obligatoire (STO).
Cadet d'une famille de neuf enfants, profondément chrétien, le jeune Rennais était engagé au sein du scoutisme, de la Jeunesse Ouvrière Chértienne (JOC) et à la Croisade Eucharistique (devenue Mouvement Eucharistique des Jeunes). Il était ouvrier typographe et "partageait donc son temps libre entre l'étude de la Bible, la prière et la réflexion sur les conditions de travail des ouvriers", rapporte le Diocèse de Rennes, Dol et Saint-Malo.

Catholique clandestin


En Allemagne, malgré l'interdiction du Reich, Marcel Callo et quelques amis poursuivent ces activités de façon clandestine. Lors de son arrestation par la Gestapo en 1944, il lance à l'un de ses camarades: "Tu écriras à mes parents et à ma fiancée que je suis arrêté pour action catholique".

Transféré à la prison de Gotha puis au camp de de concentration de Mauthausen avec onze autres amis membres de la JOC, Marcel Callo, meurt en 1945 victime d'épuisement et de dysentrie. Le petit groupe n'a jamais cessé de prier notamment devant une croix tressée avec des fleurs d'immortelles. Cette croix, confiée par l'un des anciens compagnons de cellule de Marcel Callo à l'Archevêque de Rennes, Dol et Saint-Malo, sera présentée ce samedi 7 octobre aux  fidèles lors de la veillée de prière organisée à l'abbatiale Notre-Dame en Saint-Melaine à Rennes.


En route vers la sainteté !


Lors des festivités de ce week-end, une prière pour la canonisation de Marcel Callo sera rendue publique. 15.000 images pieuses avec cette prière seront distribuées en français, en anglais et en allemand.
"Une telle prière, proposée à tous les chrétiens, est un pas important en vue de l'éventuelle canonisation du jeune Bienheureux, explique-t-on encore au Diocèse. En effet, ce genre de texte ne peut être diffusé dans l'Eglise catholique qu'avec l'autorisation de l'évêque du lieu, qui a jugé opportun de proposer une telle démarche aux fidèles (...). La canonisation d'un Bienheureux n'est possible, normalement, qu'à la suite d'un nouveau miracle."


Une lueur d'humanité dans la nuit de l'Histoire


Plusieurs délégations étrangères prendront part à ces célébrations des 7 et 8 cotobre, venues d'Allemagne, d'Autriche et des Etats-Unis. Elles se mêleront aux nombreux jeunes scouts, jocistes, méjistes appelés à honorer la mémoire de Marcel Callo; celui qui restera pour les Rennais "comme une lueur d'humanité dans la nuit de l'Histoire".

Le trentenaire de la béatification de Marcel Callo par Jean-Paul II sera célébré les 7 et 8 octobre à Rennes.
Le trentenaire de la béatification de Marcel Callo par Jean-Paul II sera célébré les 7 et 8 octobre à Rennes. © P.Nicolas Guillou

 

Programme des festivités
* Samedi 7 octobre à 20 heures:

Veillée de prière à l'abbatiale Notre-Dame en Saint-Melaine (Thabor) animée par Mission, un groupe de "pop louange" de Dinard composé de 15 lycéens, avec un spectacle seul en scène de Matthieu Rémy sur la vie de Marcel Callo et les témoignages d'un Américain Louis Carnendran et d'une Allemande Rose-Marie Pabel.
La soirée se terminera par la vénération de la Croix d'immortelles.


* Dimanche 8 octobre à 10 heures 30:

Messe anniversaire à l'Abbatiale Notre-Dame en Saint Melaine (Thabor), la fermeture temporaire de la Basilique Notre-Dame de Nonne NOuvelle, que fréquentait Marcel Callo, étant actuellement fermée. Cette messe sera présidée par Mgr Pierre d'Ornellas en présence des soeurs de Marcel Callo, des délégattions allemandes et autrichiennes.

A midi, prise de parole de Nathalie Appéré, maire de Rennes, dans le cloître de l'Abbatiale de ND en St-Melaine.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
religion société histoire sorties et loisirs