Rennes. "You can't catch me", le jeu vidéo sur votre téléphone qui fait un pied de nez au confinement

Publié le
Écrit par Eric Nedjar

Fin 2020, à Rennes, c'est en jouant avec ses enfants, qu'un passionné de numérique a eu l’idée de créer un jeu vidéo sur le confinement. Après plusieurs mois de travail, "You can’t catch me" (Tu ne peux m'attraper) est désormais disponible sur smartphone - Iphone et Android - ou tablette.

Architecte logiciel au sein d’un grand groupe de télécommunications, quand il a du temps libre, Vincent Ogloblinsky aime se plonger dans de nouveaux univers numériques. 

Une passion qu’il a mise à profit pour concevoir des plateformes multimédias, et pour la seconde fois, un jeu vidéo mobile. L’idée est venue alors que la France vivait son deuxième confinement.

"J’essayais d’occuper mes enfants qui ont 5, 6 et 9 ans, en leur faisant découvrir des jeux vidéo avec lesquels je jouais quand j’étais petit. Et puis en discutant de ce que nous vivions, les restrictions, les papiers à remplir pour se déplacer, on s’est dit : et si on essayait d’en faire un jeu ?"

Un jeu pour petits et grands... confinés

Ainsi est né "You can’t catch me". Le but du jeu est simple : vous sortez faire quelques achats ou pour aller chercher vos enfants à l’école, mais vous devez éviter les contrôles de police qui à tout moment peuvent ralentir votre progression, voire vous pénaliser en vous dressant une amende. Toute ressemblance avec une certaine réalité est bien sûr volontaire !

Ça nous a amusé de pouvoir tourner un peu en dérision cette période qui n’était pas forcément très agréable à vivre pour pas mal de monde", confirme son créateur.

durée de la vidéo: 01 min 30
Gironde : des prélèvements pour mesurer la présence de pesticides près des vignes

Le scénario arrêté, il a fallu ensuite s’atteler à la conception. Plusieurs mois ont été nécessaires, et pour arriver à ses fins Vincent Ogloblinsky a dû tour à tour s’improviser développeur, Game designer, modeleur 3D, sound designer... "Je suis assez curieux, autodidacte par nature, donc ça ne me dérange pas de mettre les mains dans le cambouis, de creuser, d’expérimenter. Je sais qu’il y existe des projets plus ambitieux, plus abouti, plus professionnel. Pour moi, c’était un défi, et je l’ai fait pour le fun aussi."

You can’t catch me est disponible depuis une semaine sur les plateformes mobiles iOS et Android. Gratuit pour les deux premier niveau. Vincent Ogloblinsky a d'ores et déjà prévu une mise à jour, avec une nouvelle ville, et des policiers plus coriaces.