Revente de chiens de race volés sur internet. Est-ce fréquent ?

Enlevé puis revendu sur un site d'annonces en ligne le 21 avril dernier, Jedi, le chien de David a finalement été retrouvé sain et sauf. La manigance est bien connue des voleurs. Cela leur permet de se faire de l'argent rapidement. De leur côté, les gendarmes ne peuvent quantifier ce phénomène.

David a immédiatement reconnu son chien Jedi sur l'annonce des voleurs, sur un site d'annonces en ligne.
David a immédiatement reconnu son chien Jedi sur l'annonce des voleurs, sur un site d'annonces en ligne. © David

"Les voleurs voulaient revendre mon chien 450 euros sur Le boncoin en faisant croire qu'il n'avait qu'un an, témoigne David, le propriétaire de Jedi, un Jack Russel. En réalité, il en a sept". Le 21 avril dernier, ce trentenaire vivant à Bruz près de Rennes, rentre de sa formation mais ne trouve pas son chien Jedi.

Rapidement, David écarte l'hypothèse de la fugue car son jardin est clos, et la barrière était fermée à son arrivée. "J'avais laissé le chien dehors deux heures car il faisait beau... Il n'est pas du genre fugueur."

Revendre des chiens de race comme Jedi, un Jack Russel, est une façon pour les voleurs de se faire de l'argent rapidement.
Revendre des chiens de race comme Jedi, un Jack Russel, est une façon pour les voleurs de se faire de l'argent rapidement. © David

Des voisins qui jouaient alors aux palets bretons sont avertis. Ils repèrent quatre voleurs qui étaient venus réclamer de l'argent au voisin de David plus tôt dans la journée. "Ils ont sonné à toutes les portes de l'immeuble", rapporte à David un des voisins.

Ensemble, ils réussissent à identifier le numéro d'immatriculation de la voiture des voleurs. Les gendarmes confirmeront plus tard cette information. 


"J'ai eu de la chance"

David a le reflexe d'aller immédiatement porter plainte à la gendarmerie. Entre temps, sa petite soeur est avertie qu'une annonce circule sur un site d'annonces en ligne bien connu de tous. David reconnait immédiatement son chien, un Jack Russel de 7 ans.

Un ami de David se fait alors passer pour un potentiel acheteur et récupère le numéro de téléphone d'un des voleurs. Les gendarmes feront le reste : ils se rendent au rendez-vous fixé pour la fausse vente du chien. Les voleurs sont pris au piège.

Des vols fréquents mais difficiles à chiffrer  

"Il est difficile de quantifier le nombre de vol et de revente sur le net", estime le lieutenant-colonel Patier, commandant de la compagnie de gendarmerie de Rennes. 

Les propriétaires ne portent pas forcément plainte. Et les disparitions d'animaux de compagnie ne sont pas toujours des vols.

Lieutenant-colonel Martin Patier, commandant de la compagnie de gendarmerie de Rennes

"Les animaux ne sont pas toujours pucés, ce qui rend plus difficile les recherches", ajoute le colonel Damerval, commandant en second du groupement de gendarmerie départementale d'Ille-et-Vilaine. "C'est de la délinquance facile mais il n'y pas d'augmentation dans ce domaine-là. On ne peut pas parler d'un phénomène." 

En temps de pandémie, l'acquisition d'animaux de compagnie est de plus en plus fréquente. Outre-Manche, les vols de chien sont devenus un fléau et ont augmenté de 250% depuis le début de la pandémie.

Sur les réseaux sociaux, les influenceuses françaises Anne-So "L'Armoire de Soso" et sa cousine Clémence "Clemandanna" suivies par des centaines de milliers de personnes, relaient également les disparitions de chiens dans leurs stories

A Bruz, le propriétaire de Jedi estime avoir "eu de la chance". "Heureusement pour moi, les voleurs n'étaient pas très futés", considère David, très attaché à son chien.  

Conseil en cas de vol

Tout chien doit être identifié, par puce électronique ou par tatouage. 

Si l’on trouve un chien perdu (ou un autre animal de compagnie), il est possible de le déclarer sur le site de le fichier national des identifications des carnivores domestiques (Icad) ou au 0 810 778 778.

D'où l'intérêt de pucer son chien... 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
animaux nature internet