• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Stade Rennais : Olivier Létang “n'envisage pas un autre entraîneur” que Julien Stéphan

Julien Stephan (à gauche), entraîneur du Stade Rennais, au coté du président du club, Olivier Letang lors d'une conférence de presse au Roazhon Park / © AFP - D. Meyer
Julien Stephan (à gauche), entraîneur du Stade Rennais, au coté du président du club, Olivier Letang lors d'une conférence de presse au Roazhon Park / © AFP - D. Meyer

Le président de Rennes, Olivier Létang a apporté vendredi son soutien à l'entraîneur Julien Stéphan, critiqué dimanche par Hatem Ben Arfa, laissant entendre que ce dernier ne serait plus rennais l'an prochain, dans un entretien pour Ouest-France.

Par T.P. avec AFP


"Je n'envisage pas un autre entraîneur que Julien au Stade Rennais la saison prochaine. C'est quelqu'un avec qui j'ai plaisir à collaborer, à travailler (...) je souhaite construire avec lui dans la durée", a expliqué Olivier Létang.
  
"J'ai sans doute commis une erreur en ne prenant pas la parole plus rapidement", a-t-il admis au sujet des critiques formulées par Hatem Ben Arfa qui avait estimé dimanche 12 mai à l'issu du derby face à Guingamp, le jeu des Rennais trop "peureux" et "limité"
 

Priorité au club, à l'équipe et à l'entraîneur

Ce silence avait contrarié Julien Stéphan. "Ça m'interpelle et je m'interroge", avait-il déclaré à ce sujet en conférence de presse, jeudi. "Il n'y a pas de joueur, ni aujourd'hui ni dans le futur, qui sera plus important que le club, l'équipe et l'entraîneur", a tenu à clarifier Olivier Létang. 

"L'entraîneur, on doit lui donner de la force. Je veux lui donner de la force (...) il ne doit pas y avoir l'espace d'une feuille de papier entre le président et l'entraîneur", a-t-il encore martelé.
 

Ben Harfa sur la touche ?

Non-convoqué par Julien Stéphan pour le déplacement à Strasbourg de ce samedi soir, il est peu probable qu'Hatem Ben Arfa rejoue sous le maillot rouge et noir cette saison. "On en a parlé avec Julien (Stéphan). Il aura tout mon soutien et une solidarité totale envers le choix qu'il fera de le convoquer ou pas pour les derniers matches de la saison", a indiqué le président. 

Il est aussi de plus en plus probable que le séjour en Bretagne de l'ancien joueur de Lyon, Marseille, Newcastle, Nice et du Paris SG où il avait côtoyé Olivier Létang, ne se prolonge pas. "Il y a un élément qui le guide, c'est le plaisir. Mais il y a un élément qui nous guide, nous, c'est qu'il ait envie d'être avec nous. À partir du moment où Hatem indique qu'il n'y a pas de notion de plaisir, et donc pas d'envie, cela paraît effectivement plus difficile" de le conserver, a admis reconnu le dirigeant.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Philippe PAUL, sénateur LR du Finistère

Les + Lus