• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Transmusicales: une “très bonne année”

Pour les organisateurs, c'est une "très bonne année" malgré une fréquentation en baisse.

Par Stephane GRAMMONT

Béatrice Macé, directrice générales des Transmusicales, donnait sa traditionnelle conférence de presse dans le milieu de la dernière soirée des Transmusicales, commencées mercredi.

En incluant tous les projets des Trans (y compris la tournée, les conférences...), le festival a accueilli 50.000 spectateurs gratuits et payants, contre 58.000 en 2010. "Cela correspond à ce que nous avions mis en prévisionnel. Nous avions considéré que l'édition de l'année dernière avait été exceptionnelle en termes de fréquentation et nous avions prévu de faire à peu près ce qu'on avait fait en 2009", a expliqué Béatrice Macé.

"Je considère même que c'est une très bonne année, vu qu'on est dans une période où le spectacle vivant en général accuse un certain recul", a souligné la co-directrice du festival (avec Jean-Louis brossard), alors qu'en 2010 le festival avait accueilli des groupes déjà établis comme M.I.A. ou Stromae.

Entre nostalgie étudiante et soif d'avenir: les générations se croisent aux Transmusicales.

La moyenne d'âge du public des Transmusicales, c'est 18-25 ans? Pas si sûr.  Entre jeunes ados et quadra nostalgiques, qui sont les transfestivaliers?

Toujours et encore des fidèles, mais le festival se fait déjà son nouveau public.

Transmusicales: une "très bonne année"

A lire aussi

Sur le même sujet

toute l'actu musique

Tirs à la mosquée de Brest : le témoignage d'Otmane

Les + Lus