Urbanisation galopante, personnages déboussolés, le petit monde Singing Shen au 35ᵉ festival Travelling

durée de la vidéo : 00h02mn13s
Le festival de cinéma Travelling à Rennes se poursuit jusqu'au 27 février. Un événement consacré pour cette 35ème édition à Taïwan et à la ville de Taïpei, avec plus de 70 films projetés, mais aussi des concerts et des expositions. Nous avons rencontré Singing Chen, à Rennes pour l'occasion. Une réalisatrice majeure avec un regard assez inattendu sur Taïwan. ©France 3 Bretagne

Le festival de cinéma Travelling à Rennes se poursuit jusqu'au 27 février. Un événement consacré pour cette 35ème édition à Taïwan et à la ville de Taïpei, avec plus de 70 films projetés, mais aussi des concerts et des expositions. Nous avons rencontré Singing Chen, à Rennes pour l'occasion. Une réalisatrice majeure avec un regard assez inattendu sur Taïwan.

Plusieurs de ses films, longs et courts métrages, sont présentés au festival Travelling de Rennes durant cette semaine dédiée au 7ᵉ art. La réalisatrice taïwanaise, Singing Chen, est là pour rencontrer le public français et parler de son cinéma : "Mes films sont plutôt des regards sur ce qu’on pourrait qualifier de petits personnages, les gens de la rue, les marginaux. Tout un monde apparu en raison de l’urbanisation galopante de Taïwan. Et mon cinéma s’intéresse à ces milieux-là." 

Le film projeté, "God, Man, Dog" suit plusieurs personnes pour aborder l'errance, la recherche d'une paix intérieure. Il y est beaucoup question de spiritualité, avec des façons différentes de vivre la religion. Une œuvre, qui interroge sur la valeur des choses.

Des personnes déboussolées

Des personnes déboussolées, propres au cinéma de Singing Chen, qui après la projection, a pu développer longuement ses thèmes de prédilection. Et cette manière de lier documentaire et fiction, deux forment qui se nourrissent profondément l'une de l'autre : "Toutes les questions sur ma propre existence, qui naissent dans le processus de réalisation d'un documentaire, ce sont des éléments que je replace dans mes fictions", conclut-elle.

A travers le regard des artistes,  le festival Travelling est comme une fenêtre ouverte sur un monde assez méconnu en Europe, celui de la société taïwanaise.

(Avec Krystel Veillard)