VIDEO. Championnat du monde des scolaires : des lycéennes rennaises s'envolent pour le Brésil

Publié le

Les jeunes volleyeuses du lycée Bréquigny de Rennes représenteront la France aux championnats du monde scolaire. Mais avant de s'envoler pour le Brésil, il y a encore des épreuves du bac à passer.

Elles s'envoleront le 17 juin. Sacrées championnes de France UNSS en avril, à Charleville-Mézières, les filles de la section volley du Lycée Bréquigny de Rennes ont gagné leur ticket pour les championnats du monde des scolaires qui se déroulent au Brésil du 18 au 28 juin.

"C'est un groupe qui avait faim, résume leur entraîneur Erwan Vareecke. Elles n'avaient pas disputé de compétitions pendant les deux années de pandémie. Et comme elles travaillent, et que le travail paie toujours, elles n'ont volé ni leur titre, ni leur ticket pour le Brésil". 

"Au championnat de France, elles faisaient un peu figure de petit poucet face à des équipes comme Toulouse, ajoute sa collègue Morgane De Thy. Ce statut les a transcendées. C'est une belle aventure qui leur procure aussi beaucoup de confiance à titre personnel." 

Avant le Brésil, les épreuves du bac à passer ! 

Scolarisées en classe de seconde, première ou terminale, les jeunes filles s'entraînent une dizaine d'heures par semaine avec la section volley du lycée. Et jouent aussi chacune dans leurs clubs respectifs.

A quelques jours du départ, Mariamme reconnaît "qu'il est encore difficile de réaliser" qu'elles vont partir au bout du monde représenter la France.

"Le Brésil, c'est la patrie du volley. C'est un rêve, on va vivre une aventure de fou, rencontrer d'autres pays. C'est génial" ajoute Ludine. 

Mais avant de se consacrer totalement au voyage et à la compétition, les lycéennes rennaises vont devoir encore garder quelques heures la tête aux études.

Il y a les dernières épreuves du bac à passer. Ou plutôt les avant-dernières puisque les derniers oraux sont programmés au lendemain de leur retour. Les jeunes Rennaises ont donc promis de réviser entre les matchs au Brésil.

Pour financer leur voyage, les lycéennes se sont aussi mobilisées pour récolter de l'argent.

Une cagnotte sur internet, une tombola, quelques subventions, du mécénat d'entreprises, et un gros coup de pouce des familles, des amis, ont permis de rassembler près de 20.000 euros pour assurer l'hébergement et la vie pendant 10 jours. Les billets d'avions sont pris en charge par l'UNSS  

C'est la ville de Foz Do Igaçu qui accueille ces championnats du monde.