Vivre à Hédé-Bazouges : le choix de la campagne à 25 minutes de Rennes

Les écluses d'Hédé-Bazouges sur le canal d'Ille-et-Rance / © Fred Dufour - AFP
Les écluses d'Hédé-Bazouges sur le canal d'Ille-et-Rance / © Fred Dufour - AFP

Petite commune de 2200 habitants à 25 kilomètres de Rennes en allant vers Saint-Malo, Hédé-Bazouges est la première étape de Paroles Citoyennes, le tour de Bretagne initié par France 3 Bretagne.

Par Benoit Thibaut et JA

 

Le combi de France 3 Bretagne à la rencontre des Hédéens

Avec la volonté "de retourner au contact des gens qui nous regardent et qui nous suivent", comme le souligne le rédacteur en chef Anthony Masteau, France 3 Bretagne a choisi ce camping-car pour sillonner la région à l'occasion des élections municipales.
  
Notre combi s'installe dans le bourg de Hédé-Bazouges, sur la place de la Mairie face à la boulangerie.

À pied pour les riverains, en voiture pour la plupart, le petit commerce voit passer du monde et nous permet de rencontrer les quelques Hédéens présents.
 
 

On a ce qu'il faut sur place


Arrivé lentement avec sa canne, sa veste en cuir et une casquette de la marine nationale, André Toxé met en valeur la qualité de vie de la commune. "C'est une petite ville agréable, on est tranquille, on a ce qu'il faut sur place, notamment un centre de santé qui fonctionne bien avec ses trois médecins, ses infirmiers et kinés."

Cet accès aux services de santé est important pour ce retraité qui verrait d'un bon oeil l'aménagement de quelques logements adaptés pour les personnes handicapées.
 


On a choisi d'être là, et on a bien envie d'y rester

Laurence Gravel est canadienne, et vient de la capitale, Montréal. Sa famille se plait dans cette petite ville qui mêle campagne et proximité avec Rennes. "On a choisi d'être là, on a bien envie d'y rester les années à venir." 

La proximité entre les gens, la vitalité associative, les liens entre voisins pour des activités culturelles comme du quotidien, voici la recette qui charme Laurence.
 
 

C'est vert, nous ne sommes pas encore envahi par le citadisme

Hédé-Bazouges, Marcel Mochet connait bien. Ce photographe vit dans les environs depuis une trentaine d'années. L'envie de se rapprocher de la mer l'a convaincu de sortir de Rennes et surtout le fait de pouvoir se rapprocher de la nature. "C'est vert ici, il y a de la place, on n'est pas trop envahi encore par le citadisme, ce côté campagnard me plait."

Ce plaisir de vivre à la campagne revient lors de nos rencontres dans le centre d'Hédé-Bazouges.
 


On vit à la campagne, on accepte les aléas de la campagne

​​​​​Jean-Paul Boulche, jeune retraité, insiste sur la proximité de la ville de Rennes et le cadre préservé de la commune.

"Le prix de l'immobilier rennais, le prix des terrains, cela donne envie à des citadins de venir à la campagne, ici c'est moins cher." Jean-Paul Boulche reconnait qu'il manque souvent de petits quelque chose, mais comme le dit ce résident d'Hédé depuis 15 ans, "quand on vit à la camapgne, on accepte les aléas de la campagne." 

Pour lui, il est important que les urbains qui découvrent la vie à la campagne ne soient pas exigeants, qu'ils acceptent les avantages de l'éloignement de la ville sans se plaindre des inconvenients.
 
 

Réfléchir aux transports en commun pour éviter l'isolement

Parmi les questions qui reviennent autour du combi de France 3 Bretagne, celle des transports en commun est récurrente.

Un lundi matin, on croise surtout des retraités et tous ne conduisent plus. Les quadras venus à notre rencontre sont sensible à la question écologique et cherchent des solutions pour éviter de prendre leur voiture. Les solutions retenues oscillent souvent entre le vélo et le bus. Le besoin de faciliter le transport entre les anciens bourgs de Bazouges et Hédé (les deux communes ont fusionné en 2008) revient, autant pour les adultes que pour les enfants. 

Simplifier les trajets en bus vers les écoles, faciliter les liaisons vers Rennes, permettre plus facilement d'y amener un vélo... Voici quelques pistes envisagées par les résidents de Hédé-Bazouges qui ont accepté de prendre la parole et de parler de leur commune.
 

Paroles Citoyennes à Hédé-Bazouges

Diffusion sur France 3 Bretagne 
Mercredi 8 janvier à 11h50 et 18h50
 

 

Sur le même sujet

Les + Lus