A Saint-Germain-sur-Ille, une course de côte à la sécurité maximum

Les passionnés de sport mécaniques autour des bolides des années 1960 à 1980 pour une course de côte, deux semaines après le décès d’une motarde à Saint-Thurial.

Les passionnés de sport mécaniques se sont retrouvés autour des bolides des années 1960 à 1980 pour une course de côte, deux semaines après le décès d’une motarde à Saint-Thurial.

Une course de côte, c'est un rendez-vous d'amateurs de mécanique et de vitesse, que ce soit en moto ou en voiture. Cela consiste à monter une pente sur un ou deux kilomètres le plus vite possible.

Celle de Saint-Thurial avait été endeuillée par la mort d'une pilote morbihanaise. Elle avait percuté un poteau juste après l'arrivée. Depuis, les conditions de sécurité ont été encore resserrées, en cherchant le « risque zéro » sur le parcours.

« On a tout fait pour que ce soit bien sécurisé » explique Patrick Hazard, l’organisateur de la course, « d’ailleurs on a déposé un dossier à la Préfecture et ils sont venus vérifier, ainsi que les gendarmes, les mesures de sécurité ».

Près de 4000 spectateurs ont assisté à la Saint Germain Classic ce dimanche.