A Saint-Malo le bâtiment prévu pour le musée d'histoire maritime ne verra pas le jour

Depuis sa première estimation en février 2018 le coût de l'ambitieux bâtiment dessiné par l'architecte japonais Kengo Kuma a flambé. La municipalité malouine a annoncé ce 8 juin qu'elle renonçait à ce projet, mais n'abandonnait pas l'idée d'un musée d'histoire maritime pour la ville.


Le projet du cabinet d'architecte Kengo Kuma ne verra pas le jour
Le projet du cabinet d'architecte Kengo Kuma ne verra pas le jour © © Cabinet d'architecte Kengo Kuma associates

Estimé à 12 750 000€ HT lors de l'attribution de l'appel d'offre au cabinet d'architecte Kengo Kuma en février 2018, le coût du bâtiment retenu pour accueillir le futur musée d'histoire maritime de Saint-Malo n'a cessé de grimper au fil du temps, au point qu'il n'est plus envisageable pour le budget de la ville.

Chronologie d'une inflation galopante

 

A l'issue de la dernière phase d'étude, le projet amputé d'un niveau par rapport à l'esquisse de départ était validé le 21 juin 2019 pour 14 450 500€ HT.

En janvier 2020, le premier appel d'offre auprès des entreprises avait été classé sans suite par la précédente municipalité, les offres les moins disantes dépassant de 22% le coût total définitif.

Un nouvel appel d'offre lancé après modifications le 4 mars 2020, avait à nouveau été classé sans suite, en raison de la crise sanitaire.

Arrivée aux affaires en juillet 2020, la nouvelle majorité souhaite poursuivre l'ambitieux projet, et relance un appel d'offre le 23 octobre 2020.

Résultat de cette consultation close le 2 avril 2021 : le coût estimatif des travaux s'élève aujourd'hui à 21 148 523€ HT soit 46% d'augmentation.

 

La ville ne peut pas se permettre d'augmenter de manière substancielle le budget alloué à ce projet.

Gilles Lurton, maire de Saint-Malo

Pour la municipalité malouine, le constat est clair et la décision inéluctable : "Le cabinet d'architecte Kengo Kuma a lui-même précisé que le projet, même modifié, ne rentrerait pas dans le coût objectif" et que le dernier montant obtenu correspondait au "coût optimisé" du projet.

"L'équipe de maîtrise d'oeuvre semblant ne pas être en mesure de proposer un projet qui respecte le programme et le coût objectif, la ville de Saint-Malo n'envisage pas de poursuivre ce projet avec le cabinet d'architecte Kengo Kuma. La ville ne peut pas se permettre d'augmenter de manière substancielle le budget alloué à ce projet."

Consultée par la ville, la direction régionale des finances publiques lui a déconseillé de se lancer dans le projet en l'état. Un projet qui "nécessiterait un recours massif à l'emprunt et aurait des répercussions significatives sur les équilibres financiers de la collectivité."

Le projet de musée n'est pas abandonné


Le maire de Saint-Malo assure ce mardi 8 juin que la ville"ne veut pas rester sans musée". Il assure qu'une réflexion est lancée pour "un projet ambitieux tout en veillant à maîtriser le budget de la ville".

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
musée culture