• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

La maison du projet présente le futur Musée d'Histoire Maritime de Saint-Malo

La maquette du futur Musée d'Histoire Maritime de Saint-Malo / © Cabinet d'architecte Kengo Kuma associates
La maquette du futur Musée d'Histoire Maritime de Saint-Malo / © Cabinet d'architecte Kengo Kuma associates

Il va changer l'allure du Quai Duguay Trouin sur le port malouin. Le Musée d'Histoire Maritime doit ouvrir ses portes en 2022. Un bâtiment ultra-moderne qui accueillera, sur cinq niveaux, des collections d'objets et de fouilles archéologiques autour des traditions maritimes de la cité corsaire.

Par Catherine Jauneau

L'édifice a été imaginé par l'architecte japonais Kengo Kuma. Il mesurera 35 mètres de hauteur et sera constitué de trois blocs rectangulaires. A l'intérieur, cinq niveaux d'exposition, un restaurant, le tout, surplombé d'un bélvédère avec vue panoramique sur les remparts de la vieille ville et la mer.


Trente millions d'euros investis pour réaliser ce projet


2 700 mètres carrés seront dédiés aux expositions permanentes et temporaires. La ville dispose en effet d'un fond extraordinaire qui pourra enfin être mis en valeur. Dans ses réserves sont conservées prés de 10 000 pièces issues des fouilles de la Natière, un site de la baie de Saint-Malo où deux frégates se sont échouées.
 
Les silos à grain du port ont été détruits pour laisser place au futur chantier du Musée d'Histoire Maritime / © Catherine Jauneau
Les silos à grain du port ont été détruits pour laisser place au futur chantier du Musée d'Histoire Maritime / © Catherine Jauneau

"Le musée de la ville et celui de la Tour Solidor recèlent aussi des merveilles.Le fond sera aussi abondé par des prêts du Musée National de la Marine." précise Catherine Ferrar, ancienne directrice du Louvre-Lens, désormais en tête de pont pour amener le musée à bon port.

Afin de donner un avant-goût de la métamorphose attendue, une maison du projet a ouvert dans les anciens locaux des Affaires Maritimes.
 


Une maquette du musée en exposition permanente à la Maison du Projet


Une maquette de l'architecte y est présentée. Dans des vitrines, quelques objets de la collection privée d'un pêcheur terre-neuvas sont également visibles, tout comme des objets issus des fouilles archéologiques de la Natière. 

Le Maire, Claude Renoult, posera la première pierre du batîment en février 2020. Pour lui, l'emplacement choisi ne doit rien au hasard. "Le MHM sera bord à quai, les pieds dans l'eau. Il faut que le visiteur puisse renifler l'air marin et sentir les traditions maritimes passées, présentes et futures de la ville." 

Saint-Malo, c'est en effet la piraterie, les grands navires marchands du 19eme, les grands navigateurs mais aussi la tradition de la pêche à la morue avec les Terres-Neuvas et demain une autre manière de traverser les océans, avec le projet d'Energy observer , premier navire à hydrogène visant l'autonomie énergetique sans émission de gaz à effet de serre.

La maison du Projet du Musée d'Histoire Maritime est ouverte 7 jours sur 7 en période estivale - Quai Duguay-Trouin, face à la Compagnie des Pêches.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Interview François Floret

Les + Lus