• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Dinard : Chantal Royant, une sculptrice de verre en quête de lumière

Fragment VIII de l'artiste Chantal Royant / © S. Marie-Murgue - France 3 Bretagne
Fragment VIII de l'artiste Chantal Royant / © S. Marie-Murgue - France 3 Bretagne

Telle une alchimiste, Chantal Royant crée des sculptures lumineuses. D’un savoir-faire ancestral surgissent des œuvres contemporaines. L'essentiel pour cette créatrice ? Capter le mouvant et la lumière. 

Par Sabine Marie-Murgue

Artiste voyageuse, Chantal Royant s’est initiée dans les années 70 en Californie au mouvement d’avant-garde "Studio Glass movement". Elle se passionne alors pour la technique de la fusion du verre appelée "Fusing" et devient de retour en France l’une des pionnières de l’Art du verre.  

Ce matériau omniprésent dans notre societé la fascine : "c'est le verre qui nous relie au monde, grâce à la fibre optique."
 

Sublime le verre, parce qu’il capte la lumière, il permet de travailler la couleur, la mise en mouvement de la matière, il y a une multitude de formes à inventer, tout ça est très fascinant.


Fragments, des oeuvres nées d'un voyage


Suite à un choc esthétique en Patagonie, à la vision des glaciers, Chantal Royant compose une nouvelle série "Fragments". "La dérive des icebergs et l'évolution du paysage répondaient à mes propres errances, mes recherches chromatiques, ma quête de transparence, de lumière que je voulais capter par le verre." 
 

Des voyages lointains aux proches rivages de Dinard où Chantal Royant (originaire de Lanester) a jeté l’ancre, cette créatrice poursuit ses expérimentations, toujours inspirée par le mouvement incessant des vagues et des couleurs marines.
''La Côte d'Emeraude est tellement magnifique, la lumière, le mouvement perpétuel, c'est un grand plaisir de créer dans cet environnement aussi sublime, j'ai beaucoup de chance !''

Cette artiste poursuit aujourd'hui sa recherche et travaille sur la série ''Failles de lumière'': ''Je suis trés inspirée par ce que l'on ne connait pas encore de l'univers, l'énergie noire, les trous noirs; je m'inspire beaucoup des écrits des astrophysiciens. Cette poésie dans leur description des phénomènes rentre complètement en interaction avec la matière que je travaille''.

Artiste internationale, ses sculptures ont intégré de nombreuses collections privées et publiques.
Ses oeuvres sont à découvrir dans sa galerie 11 boulevard Féart à Dinard.





 

A lire aussi

Sur le même sujet

Griedge Mbock et les bleuettes en 2012

Les + Lus